Les infos immanquables du jour: Agression raciste, prix des carburants et «génocide» en Afrique du Sud?

ACTU Ce qu'il ne fallait pas rater dans l'actu de ce lundi 13 août 2018...

M.B.

— 

La baisse de la production pétrolière des pays membres de l'Opep devrait entraîner une hausse des prix à la pompe.
La baisse de la production pétrolière des pays membres de l'Opep devrait entraîner une hausse des prix à la pompe. — G.VARELA / 20MINUTES/SIPA

Où que vous soyez, qui que vous soyez, les infos immanquables sont là pour vous. La preuve tout de suite.

L’article le plus lu du jour : Battue par son mari, elle est expulsée à cause du bruit

Elodie ne comprend toujours pas la décision du tribunal d’instance de Colombes (Hauts-de-Seine). Cette femme de 37 ans, victime de violences conjugales, a été expulsée de son logement parce que son mari violent faisait trop de bruit selon le voisinage. On vous explique ce fait divers improbable par ici.

L’article le plus partagé du jour : Ils font le plein de leur voiture avec une carte pro SNCF pendant deux ans

Le prix de l’essence a beau (fortement) augmenter depuis quelques mois, ce couple de Girondins n’y faisait guère attention. Et pour cause ! Pendant près de deux ans, ils ont fait leurs pleins à l’œil grâce à une carte pro SNCF. Un petit manège parfaitement rodé mais qui leur coûte désormais très cher. Ils ont été tous les deux licenciés et devront maintenant répondre de leurs agissements devant la justice. Le détail de cette arnaque, c'est par là.

Les témoignages du jour : Ecoconduite, GPL, vélo électrique... Comment les internautes de «20 Minutes» font face à la flambée des prix à la pompe

Ils n’arrêtent pas de grimper. La flambée des prix des carburants fait très mal au portefeuille. Résultat, selon les calculs de la CLCV, depuis le début de l’année, elle a entraîné « un surplus de dépenses compris entre 100 et 225 euros à l’année pour la plupart des ménages ayant une voiture. » Dans ce contexte, les automobilistes sont de plus en plus nombreux à modifier leurs habitudes à en croire les centaines d’internautes  ui ont répondu à notre appel. La synthèse des témoignages est à lire par là.

L’interview à lire du jour : «La vraie question, c'est comment faire en sorte que ces crimes racistes ne soient pas sous-traités»

Le mobile raciste a finalement été retenu par le parquet. Les deux hommes suspectés d’avoir blessé sept jeunes dans la nuit du 29 au 30 juillet à Beaune (Côte-d’Or) pour des motifs racistes, ont été mis en examen et écroués à Dijon. Cette reconnaissance du mobile raciste, dénoncé depuis le début par les victimes et leurs familles, était réclamée depuis plusieurs jours par SOS Racisme. Dans un communiqué, l’association dénonçait « la sous-estimation systématique de la dimension raciste des agressions » contre certaines personnes et le silence des médias. Dominique Sopo, président de SOS Racisme, s’en explique auprès de 20 Minutes  dans cette interview. On vous explique aussi dans cet article comment, dans cette affaire, est née l’intox autour d’un règlement de comptes de «gens du voyage».

L’article à lire du jour : Y a-t-il vraiment un «génocide» de fermiers en Afrique du Sud? 

Combien de fermiers blancs sont victimes de meurtres chaque année en Afrique du Sud ? La question, complexe, mais guère nouvelle, est réapparue sur Twitter accompagnée de nombreuses erreurs et approximations. Un internaute, dissimulé sous un pseudo et la photo d’une mannequin, a voulu parler du « génocide blanc qui frappe l’Afrique du Sud ». Il soutient que des fermiers blancs y sont tués « tous les jours ». Mais est-ce vrai ? La réponse  dans cet article.

La vidéo du jour : Encore trop de préjugés maladroits sur les gauchers

Dur dur d’être un gaucher. Vous souvenez-vous, quand vous étiez enfant, à quel point vos instituteurs et vos professeurs s’acharnaient à vous faire tenir votre stylo « correctement » ? Ou pis encore, quand ils tentaient par tous les moyens de vous faire devenir droitier ? En cette journée internationale des gauchers, il ne reste qu’à lever le poing gauche pour assumer fièrement sa particularité.