Le président de la marque de lingerie «Indiscrète», ex-Aubade, s'est suicidé

FAIT DIVERS Didier Degrand, président de la marque de lingerie « Indiscrète » et ex-cadre d'Aubade, s'est suicidé jeudi sur son lieu de travail alors que l'entreprise est en redressement judiciaire...

20 Minutes avec AFP

— 

La marque de lingerie fine « Indiscrète ». 
La marque de lingerie fine « Indiscrète ».  — Alain Jocard AFP

Didier Degrand, président de la société de lingerie « Indiscrète » (qu’il a lancée en 2010 avec deux autres ex-cadres d'Aubade), s’est suicidé jeudi sur son lieu de travail, alors que l’entreprise est en redressement judiciaire.

Un message aux intentions suicidaires

Agé de 55 ans, Didier Degrand a été retrouvé mort par les secours dans les locaux de la société à Chauvigny alors que les gendarmes avaient été alertés par son épouse, qui avait découvert un message dévoilant des intentions suicidaires.

La société spécialisée dans la lingerie fine, haut de gamme et adaptée à toutes les silhouettes était en redressement judiciaire depuis le 24 juillet, avec une période d’observation de six mois. Ses produits sont réalisés à la commande et exclusivement distribués lors de présentations privées à domicile.