Nord: Une solution proposée pour la scolarisation de Léona, handicapée, après que son père soit monté sur une grue

HANDICAP La petite Léona, âgée de trois ans, est handicapée et nécessite une structure d’accueil adaptée. Mais, faute de place, elle risque de ne pas être scolarisée à la rentrée...

Alexandra Segond

— 

a petite Léona, âgée de 3 ans, est touchée par le syndrome de Waardenburg de type 4. Elle a des difficultés à marcher et est atteinte du surdité
a petite Léona, âgée de 3 ans, est touchée par le syndrome de Waardenburg de type 4. Elle a des difficultés à marcher et est atteinte du surdité — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Souvenez-vous : mardi dernier, Jérôme Bruchet  était monté au sommet d’une grue de chantier à Wattignies, dans le Nord. Il souhaitait crier son désespoir face à la situation de sa fille Léona, handicapée et sans structure d’accueil adapté à la rentrée.

Il a depuis été contacté par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), explique La Voix du Nord, qui lui a promis de trouver une solution.

Une scolarisation à mi-temps proposée

La petite Léona, âgée de trois ans, est touchée par le syndrome de Waardenburg de type 4. Elle a des difficultés à marcher et est atteinte de surdité, ce qui l’oblige à intégrer une structure adaptée à ses handicaps. Mais la famille s’était heurtée au manque de place dans les Instituts médico-éducatifs (IME).

« J’ai été appelé par la MPDH. Ils nous ont demandés quelles démarches on avait fait et ils nous ont dit qu’ils allaient essayer de trouver une solution », s’est réjoui Jérôme Bruchet. La MPDH aurait également évoqué « une scolarisation à mi-temps dans un IME ou dans plusieurs établissements » et a promis de le rappeler sous peu.

En plus de cette réponse encourageante, la famille de Léona a reçu de nombreux messages de soutien. Une cagnotte en ligne avait par ailleurs été lancée sur Leechi.

>> A lire aussi : 10.000 accompagnants supplémentaires pour les élèves handicapés à la rentrée 2018