Emploi: Un cadre licencié pour avoir été trop «familier» et sympathique avec ses collaborateurs

ENTREPRISE L’entreprise estimait que la familiarité du directeur avec son équipe l’empêchait de sanctionner ses collaborateurs…

20 Minutes avec agence

— 

Le manager a été jugé trop proche de ses équipes (illustration).
Le manager a été jugé trop proche de ses équipes (illustration). — Pixabay / Free-Photos

La Cour de cassation a donné raison à une entreprise qui avait licencié, en 2013, un manager qu’elle estimait trop proche de ses équipes.  L'arrêt, repéré par le site Actuel-RH, a été rendu le 12 juillet dernier. La cour a donc estimé qu’une proximité trop importante pouvait justifier le renvoi d’un employé.

« Dans l’impossibilité de sanctionner les erreurs »

L’homme travaillait dans cette société de maintenance des chauffages depuis cinq ans. Son comportement « extrêmement familier » avec les personnes sous sa responsabilité l’aurait placé « dans l’impossibilité de sanctionner les erreurs et manquements professionnels de ces dernières », affirmait sa hiérarchie dans le courrier de licenciement.

L’employeur s’appuyait notamment sur « de nombreux emails ». Il était également reproché au manager son incapacité à accepter les critiques.

Une vision archaïque de l’entreprise ?

La décision de la Cour de cassation a surpris certains spécialistes du droit social. Pour l’avocat Sylvain Niel, cité par Capital, « c’est la première fois qu’une juridiction estime qu’une trop grande proximité d’un manager avec les salariés de son équipe peut justifier un licenciement ».

Il s’étonne d’autant plus que l’époque met plutôt en avant « l’entreprise libérée, le management collaboratif et la reconnaissance au travail ». « C’est vraiment curieux de faire ce rapprochement entre familiarité et manque d’autorité. La Cour garde une vision du manager qui doit être craint plutôt que respecté », analyse l’avocat.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Il fait 30 km à pied pour se rendre à son nouveau travail, son patron lui offre une voiture

>> A lire aussi : VIDEO. Canada: Il roule dans les flaques pour éclabousser les piétons, il se fait licencier