Parcoursup: Plus de 66.000 candidats sont encore sans affectation

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR 66.400 jeunes se trouvent encore sans affectation à quelques semaines de la rentrée universitaire, selon les derniers chiffres officiels de la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de la plateforme d'orientation des lycéens Parcoursup.
Illustration de la plateforme d'orientation des lycéens Parcoursup. — ALLILI MOURAD/SIPA

66.400 jeunes sont encore sans affectation à quelques semaines seulement de la rentrée universitaire, selon les derniers chiffres officiels de la plateforme d’accès à l’enseignement supérieur.

Le système inauguré cette année est particulièrement critiqué : ses détracteurs lui reprochent d’instaurer une sélection à l’université. Jérôme Teillard, chef du projet Parcoursup au sein du ministère de l’Enseignement supérieur, indique toutefois que, sur ces plus de 66.000 personnes, seuls 12.298 jeunes cherchent activement « à s’inscrire via Parcoursup ».

Le ministère cherche à rassurer

De fait, les quelque 50.100 candidats restants sont considérés comme « inactifs » par le ministère : « Ils ne se manifestent plus : on leur a envoyé plusieurs messages, et depuis le 7 juillet, lendemain des résultats du bac, ils ne se sont pas manifestés ».

Près de 73 % des 812.050 inscrits initialement sur Parcoursup sont en revanche fixés sur leur sort : 481.530 ont définitivement accepté une proposition tout comme 110.322 autres qui ont, eux, maintenu un ou plusieurs autres vœux en attente.

Environ 154.000 personnes ont par ailleurs quitté Parcoursup, notamment en raison d’un échec au bac ou parce qu’elles sont inscrites dans des cursus privés. A l’approche de la rentrée, le ministère se veut rassurant. « Tous les jours, il y a des propositions qui sont faites aux candidats » soutient ainsi Jérôme Teillard.