Sarthe: L'enquête ouverte pour meurtre dans l'affaire des deux corps calcinés privilégie la piste du «drame familial»

ENQUETE L'enquête ouverte après la découverte, dimanche, de deux corps calcinés dans les décombres d'une maison à Beaune (Sarthe), privilégie la piste du « drame familial »...

20 Minutes avec AFP

— 

Policiers en service. (photo d'illustration).
Policiers en service. (photo d'illustration). — PATRICK KOVARIK / AFP

La découverte de deux corps calcinés dans les décombres d’une maison à Duneau (Sarthe), dimanche, a entraîné l’ouverture d’une information judiciaire contre X pour meurtre au Mans.

L’enquête s’oriente à l’heure actuelle vers un « drame familial » selon le parquet, la maison appartenant à un couple séparé, dont le mari avait déjà été condamné, il y a 25 ans, pour des faits de violences – sans refaire parler de lui depuis.

Hypothèse d’un homicide conjugal puis d’un suicide

« En l’état de la procédure, l’identification des deux corps calcinés n’est pas achevée », a déclaré Hervé Drevard, procureur adjoint du Mans. Les enquêteurs privilégient l’hypothèse « d’un homicide conjugal » puis d’un suicide, alors que la mère de famille s’était « présentée à la gendarmerie de son lieu de domicile au mois d’avril 2018, pour dénoncer des menaces de mort de la part de son mari », précise le parquet.

Hervé Drevard souligne en outre : « L’autopsie a permis de découvrir trois traces de coups de couteau sur l’un des corps retrouvés sur les lieux du sinistre, un porté dans le dos, deux autres portés de face, à hauteur du cœur et du foie. Cette personne était décédée avant l’incendie. »

Âgés de 3 ans et demi, 6 et 11 ans, les trois enfants du couple, qui vivaient dans la maison, « étaient chez les voisins » au moment du drame selon le parquet. Ils sont actuellement accueillis par leurs grands-parents et une cagnotte a été ouverte pour les aider.