Grand Est: On vit plus vieux et plus nombreux, surtout en Alsace

DEMOGRAPHIE Le territoire alsacien a également enregistré une augmentation annuelle de 10 % du nombre de PACS...

A.S.

— 

Selon l’étude, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin ont gagné près de 5.000 habitants en 2016, « pratiquement sous le seul effet du solde naturel. »
Selon l’étude, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin ont gagné près de 5.000 habitants en 2016, « pratiquement sous le seul effet du solde naturel. » — Timothy A. Clary AFP

Alors que le Grand Est accuse une perte du nombre de ses habitants, le niveau démographique du territoire alsacien connaît une jolie poussée démographique. C’est en tout cas le bilan de l’INSEE et de ses dernières analyses régionales et relayées par les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Jusqu’à 85 ans d’espérance de vie pour les femmes

Selon l’étude, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin ont gagné près de 5.000 habitants en 2016, « pratiquement sous le seul effet du solde naturel. » Les deux départements ont vu en conséquence une augmentation de l’espérance de vie à la naissance : jusqu’à 85 ans pour les femmes dans le Bas-Rhin.

Le Grand Est, en revanche, subit depuis deux ans une baisse de la natalité et une hausse simultanée des décès, notamment dans les Ardennes, la Haute-Marne, la Meuse et les Vosges. En 2015, la région a même connu un effondrement de 40 % de son solde naturel, c’est-à-dire de la différence entre le nombre de naissances et le nombre des décès.

>> A lire aussi : Grâce à l'Alsace, la grande région Est gagne des habitants en 2016