Chamonix: Trois alpinistes italiens portés disparus dans le massif du Mont-Blanc

APPEL A TEMOINS Les secours sont sans nouvelles depuis mardi matin de trois alpinistes qui seraient dirigés vers la Petite Aiguille Verte…

Alexandra Segond

— 

Deux hommes et une femme n’ont plus donné signes de vie depuis mardi matin, alors qu'ils partaient faire de l'alpinisme dans le massif du Mont-Blanc
Deux hommes et une femme n’ont plus donné signes de vie depuis mardi matin, alors qu'ils partaient faire de l'alpinisme dans le massif du Mont-Blanc — JEAN-PIERRE CLATOT AFP

Deux hommes et une femme, tous âgés d’une trentaine d’années, n’ont plus donné signe de vie depuis mardi matin. Originaires d’Italie, explique France Bleu Pays de Savoie, ils avaient été aperçus pour la dernière fois prenant les premières bennes qui permettent d’accéder au sommet des Grands Montets, entre 7h30 et 7h50.

Un appel à témoins lancé par les secours

Ce sont les secours italiens qui ont donné les premiers l’alerte. Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix a lancé hier soir un appel à témoins. Selon l’agence de presse italienne ANSA, le petit groupe se composait d’un militaire du secours alpin de Bardonecchia, de son frère et d’une femme.

Les trois alpinistes  seraient partis en direction de la montagne française de la Petite Aiguille Verte, située à trois kilomètres environ de la frontière italienne. Le PGHM de Chamonix invite quiconque aurait croisé leur route à contacter les gendarmes au 04 50 53 16 89.

Il y a tout juste une semaine, trois alpinistes avaient trouvé la mort après une chute dans le massif du Mont-Blanc. Depuis la mi-juillet, un arrêté de la préfecture de Savoie a placé le massif en accès restreint.