VIDEO. Orages: Les arbres tombent sur les rails, 1.500 voyageurs bloqués en Normandie

ORAGES Ce mercredi matin, Météo France a levé sa vigilance pour les orages et seuls 9 départements sont placés en vigilance orange «canicule»...

M.C. avec AFP

— 

Des voyageurs bloqués à la gare SNCF de Lisieux après des orages dans la soirée du 7 août 2018.
Des voyageurs bloqués à la gare SNCF de Lisieux après des orages dans la soirée du 7 août 2018. — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Les trains sont finalement repartis dans la nuit. Les orages qui ont frappé la Normandie ont bloqué 1.500 personnes mardi soir dans les gares de Lisieux, Caen et Evreux où les trains ne circulaient plus en raison de chutes d’arbres sur les voies. « L’axe Paris-Caen-Cherbourg est impacté, 700 personnes sont bloquées à Lisieux, 500 à Evreux et 300 à Caen », a précisé à l’AFP la SNCF. Des caténaires sont endommagées, provoquant des défauts d’alimentation.

 

Après le dégagement des voies, « les trois flux de voyageurs (Caen, Lisieux et Evreux) vont repartir », a déclaré un peu plus tard la SNCF. Les arrivées sont prévues vers 2h30 à Paris et les voyageurs seront pris en charge par des taxis ou hébergés à l’hôtel. La SNCF va rembourser en intégralité les billets de train, a-t-elle ajouté. Dans le sens Paris-Caen, le dégagement des voies devait prendre plus de temps. « Nos équipes vont continuer à travailler toute la nuit pour débiter l’autre arbre qui se trouve sur la voie, donc a priori demain matin la situation sera normale dans les deux sens sous réserve que les intempéries ne causent pas d’autres dégâts sur nos installations », a déclaré à l’AFP un porte-parole de la SNCF.

 

Les taxis pris d’assaut

Au total, une dizaine de trains ont été bloqués mardi soir dans les gares de Caen, Lisieux et Paris Saint-Lazare. « Des arbres sont tombés sur les voies provoquant des défauts d’alimentation entre Lisieux (Calvados) et Bernay (Eure) », a indiqué à l’AFP la SNCF Normandie. Deux lignes sont touchées : Rouen-Caen et Paris-Caen-Cherbourg.

La SNCF a œuvré pour trouver des cars de substitution et des taxis. Des couvertures de survie ont aussi été distribuées aux passagers qui attendaient dans le train ou dans le hall de la petite gare de Lisieux. Certains lisaient, d’autres avaient les yeux rivés sur le panneau d’information, a constaté un photographe de l’AFP. Ils ont été ravitaillés en eau et nourriture.

Les taxis ont été pris d’assaut par les voyageurs. Un taxi proposait 125 euros par tête pour déposer les voyageurs à Paris pour une capacité de quatre personnes dans le véhicule. Deux trains étaient bloqués sur les voies à Glos-Monfort (Eure) et à Bernay en début de soirée. L’ensemble des voyageurs ont été pris en charge, des taxis ont été mis à disposition, a précisé la SNCF.

Fin de vigilance aux orages

Mercredi matin à 6 heures, Météo France a levé ses consignes de vigilance pour les orages qui s’évacuent vers l’Allemagne. Seuls neuf départements du Centre-Est et de l’extrême Sud-Est ont été maintenus en vigilance canicule : l’Ain, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Loire, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie. Il faisait ainsi encore 25 degrés à Lyon à 5 heures ce mercredi.

Les orages de mardi soir ont été accompagnés d’importants cumuls de précipitations. A Falaise (Calvados), Météo-France a relevé 24,5 mm d’eau en trois heures.