C'est l'heure du BIM: Dernier jour de canicule, alerte à l’étuve et incendie historique

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM) ...

M.C.

— 

Presque toute la France transpire sous la canicule.
Presque toute la France transpire sous la canicule. — ALLILI MOURAD/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Canicule : Un pic de chaleur avant les orages et la chute des températures

Encore « une journée à tenir » : le pic de chaleur va être atteint mardi dans plusieurs régions, avec à nouveau des restrictions de circulation, avant des orages et une chute des températures qui permettront de mieux respirer. Dans un pays aux trois-quarts en vigilance orange canicule ( 67 départements), le mercure est reparti à la hausse hier, lundi, après un léger repli dimanche et le pic devrait être atteint mardi dans le Nord-Est, le Centre et le bassin parisien, avec encore jusqu’à 40°C attendus localement, selon Météo-France. Mais une dégradation orageuse arrivant par le Nord-Ouest à partir de mardi après-midi et au cours de la nuit suivante entraînera une baisse parfois « brutale » des températures et « mettra fin à cette période caniculaire » demain, mercredi.

Une réaction en chaîne irréversible pourrait transformer la Terre en étuve

Notre planète fonce vers un point de rupture qui déboucherait sur un scénario catastrophe irréversible. C’est l’avertissement lancé par des chercheurs internationaux dans une nouvelle étude sur le climat, publiée lundi dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PDF). Selon eux, un effet domino pourrait transformer la Terre en étuve d’ici quelques décennies, même si l’humanité parvient à limiter la hausse des températures à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels – l’objectif fixé par l’Accord de Paris.

Etats-Unis : Deux foyers forment le plus grand incendie de l’histoire de la Californie

La superficie brûlée est presque aussi grande que la ville de Los Angeles. Deux foyers qui ravagent le nord de la Californie ont formé ensemble lundi le plus grand incendie de l’histoire de cet Etat de l’ouest des Etats-Unis, ont annoncé les autorités. Appelés conjointement « incendie du Mendocino Complex », les deux brasiers ont consumé jusqu’à présent 114.850 hectares de terrain et ne sont maîtrisés qu’à 30 % environ, a annoncé CalFire, le service californien de lutte contre les incendies. Deux personnes ont péri dans ce sinistre.