Bagarre à Orly: Booba et Kaaris à l'isolement

JUSTICE Les deux rappeurs Booba et Kaaris ont été incaréré respectivement à Fleury-Mérogis (Essonne) et à Fresnes (Val-de-Marne)...

B.D.

— 

Photomontage montrant les deux rappeurs français Kaaris (G) et Booba (D).
Photomontage montrant les deux rappeurs français Kaaris (G) et Booba (D). — Dominique Faget/Guillaume Baptiste/AFP

Isolés, pour leur protection. Les rappeurs Booba et Kaaris, qui ont été écroués dans la nuit de vendredi à ce samedi respectivement à Fleury-Mérogis (Essonne) et à Fresnes (Val-de-Marne) dans l'attente de leur procès, ont été placés à l'isolement.

Tous deux sont seuls dans leur cellule comme pendant leur temps de promenade, selon une source proche du dossier.. «C'est une mesure qui est prise pour les protéger», a-t-elle expliqué à l'AFP.

Douche, promenades et salle de sport

Une source interne à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis a précisé au Parisien que la cellule individuelle de Booba est «dotée d’une douche», qu'il «bénéficie d’un planning de promenades (il pourra sortir deux fois par jour) et aura accès à une salle de sport».

Le quartier spécifique où il est incarcéré permet d'«éviter de prendre des risques avec un détenu médiatisé comme ça. Là où il est, il ne pourra pas être racketté par exemple», ajoute cette source.

Dans le même quartier qu'Abdeslam

Outre les détenus nécessitant une sécurité particulière, comme Booba, cette aile de la prison est utilisée pour les détenus nécessitant une surveillance accrue, comme par exemple Salah Abdeslam. Mais les deux hommes ne se croiseront pas, précisent nos confrères.

Les neuf autres prévenus également placés en détention provisoire dans ce dossier, moins connus, ont eux été placés dans des unités classiques des deux prisons.

>> A lire aussi. Bagarre à Orly: «Ce qui est arrivé est inexcusable et déplorable», déclare Booba lors de l'audience