Essence, péages... Pourquoi vous aller payer plus cher vos trajets de vacances

AUTOROUTES La hausse du carburant s’explique par un contexte international tendu... 

L.Br.

— 

La facture de gazole est en nette augmentation cette année.
La facture de gazole est en nette augmentation cette année. — FRED TANNEAU / AFP

Alors que s’amorce le second week-end du traditionnel chassé-croisé entre les « juillettistes » et les « aoûtiens », les automobilistes risquent d’avoir une surprise au moment de payer leur carburant et les péages. Par rapport à l’an dernier, les prix sont en nette hausse, selon Le Parisien.

La facture risque de peser sur le budget des vacances. Pour parcourir la distance Paris-Saint-Malo (416 kilomètres), l’essence coûtera 51,40 euros pour un véhicule essence et 29,10 euros de péages. C’est 11 euros de plus que l’an dernier, a constaté Le Parisien.

Des taxes qui devraient augmenter

La hausse du prix du carburant s’explique par un contexte international tendu : les relations difficiles entre Donald Trump et l’Iran, troisième producteur de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), les problèmes de production au Venezuela, en Libye et aux Etats-Unis. La parité euro-dollar s’est renforcée, ce qui a conduit les Européens à acheter plus cher leur pétrole.

Le Parisien pointe aussi les taxes sur le diesel imposées par l’Etat, qui devraient encore augmenter. Depuis l’an dernier, le prix du gazole a explosé, atteignant 1,461 euros le litre, dépassant ainsi le record d’août 2012 à 1,459 euros le litre. Les péages des autoroutes, eux, augmentent chaque année. Pas de quoi décourager les vacanciers, encore très nombreux cette année sur la route des vacances.

>> A lire aussi : Péage urbain inversé. Et si les automobilistes étaient payés pour lâcher leurs voitures?

>> A lire aussi : Canicule. L'épisode de chaleur devrait durer jusqu'à la semaine prochaine

>> A lire aussi : Paris. Contre les bouchons, «40 millions d'automobilistes» veut saturer le standard d'Anne Hidalgo