VIDEO. Canicule: Soixante-sept départements placés en vigilance orange

METEO La chaleur devrait continuer jusqu'en début de semaine prochaine...

20 Minutes avec AFP

— 

34 départements ont été placés en vigilance orange canicule ce mercredi
34 départements ont été placés en vigilance orange canicule ce mercredi — Tristan Reynaud/SIPA

La quasi totalité de la France touchée par la vague de chaleur. On passe ce jeudi à soixante-sept départements placés en vigilance orange canicule. Seuls le Nord, une partie de la façade atlantique et quelques départements épars du côté des Pyrénées sont épargnés. Les températures écrasantes devraient durer jusqu’en milieu de semaine prochaine.

« Seule la bordure nord-ouest de l’Hexagone devrait conserver des températures maximales inférieures à 35 degrés », selon le dernier bulletin de Météo-France. « On devrait atteindre voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le Sud », avec des nuits « très chaudes ».

Remontée des températures

Jeudi à 15 heures, il faisait 38,3°C à Aix, 37°C à Prades-Le-Lez dans l’Hérault ou encore 33°C à Grenoble. Et les fortes chaleurs devraient durer : « un léger fléchissement est attendu pour ce week-end sur le Nord, avant une remontée des températures en début de semaine », qui devrait se poursuivre jusqu’à mercredi, a précisé le prévisionniste Olivier Proust, de Météo France.

De nombreuses solutions ont été mises en place par les villes pour donner un peu de fraîcheur à leurs habitants. A Perpignan, la mairie a ouvert au public des salles climatisées. Saint-Cyprien, station balnéaire très fréquentée des Pyrénées-Orientales, a aussi mis à disposition six locaux climatisés. A Lyon, sept « bibliothèques rafraîchies » peuvent servir de refuge.

Restrictions d’eau et alertes pollution

A Paris, la préfecture a activé le niveau 3 du plan canicule dès jeudi matin, sans attendre le déclenchement de la vigilance orange. La Ville devait ouvrir cinq parcs supplémentaires toute la nuit pour permettre aux Parisiens de se rafraîchir. En ce week-end de chassé-croisé sur les routes, Agnès Buzyn a appelé à « rouler plus tôt le matin ou tard le soir, éviter les périodes de grande chaleur, protéger les enfants (et) prendre suffisamment d’eau dans les voitures ».

Corollaire de la chaleur et du trafic routier, un épisode de pollution à l’ozone est prévu vendredi en Ile-de-France. Les automobilistes franciliens devront réduire leur vitesse de 20 km/heure, tandis que les poids lourds en transit devront contourner l’agglomération parisienne. Le stationnement résidentiel sera gratuit à Paris vendredi. Trente-neuf départements ont par ailleurs instauré des mesures de restriction d’eau.