Météo: «Pour l’instant, on est un cran en dessous de l’intensité de la canicule de 2003»

INTERVIEW Les températures augmenteront d'un cran dès jeudi. Elles pourront même dépasser les 40 degrés par endroits dans le sud. «20 Minutes» fait le point avec Météo France...

Propos recueillis par Thibaut Chevillard

— 

34 départements ont été placés en vigilance orange canicule ce mercredi
34 départements ont été placés en vigilance orange canicule ce mercredi — Tristan Reynaud/SIPA
  • 34 départements ont été placés ce mercredi en alerte orange canicule.
  • Météo France s’attend à une hausse très nette des températures dès jeudi.
  • «20 Minutes» fait le point avec Olivier Proust, prévisionniste à Météo France.

Che calor ! Il fait si chaud ce mercredi en France qu’on se croirait presque en Espagne, ou au Mexique. Et ce n’est pas fini : alors qu’une vague de chaleur s’abat sur le pays depuis le 24 juillet dernier, les températures vont encore augmenter dès jeudi, notamment dans les régions au sud de la Loire. C’est la raison pour laquelle 34 départements ont été placés ce jour en vigilance orange canicule. 20 Minutes fait le point avec Olivier Proust, prévisionniste à Météo France.

A quelles températures doit-on s’attendre dès jeudi en France ?

Il fait déjà extrêmement chaud dans le Sud-Est, dans les régions près de la Méditerranée. Pour la fin de semaine et ce week-end, les températures avoisineront 37 voir 38 degrés, avec des pointes localement à 40 degrés.

Au nord de la Loire, il y a des températures excessives qui dépassent aujourd’hui les 30 degrés. Et il y aura, à partir de vendredi, une augmentation nette des températures, allant jusqu'à 33 à 35 degrés. Quant aux régions au sud de la Loire, les températures atteindront 37, voir 38 degrés le long de la Garonne, avec des pointes à 40 ponctuellement dans le Sud-Ouest.

Ces températures sont-elles exceptionnelles pour un été ?

Par définition, les températures mesurées lors d’une vague de chaleur ne sont pas habituelles. En revanche, ce ne sont pas des températures inédites. On a déjà mesuré des températures aussi élevées dans le pays. Pour l’instant, on est même un cran en dessous de l’intensité de la canicule de 2003.

D’ailleurs, si on parle de températures records, on peut signaler que les températures minimales aujourd’hui flirtent avec les records mensuels : la ville de Lyon notamment a enregistré une température qui a égalé son record de douceur nocturne.

Peut-on envisager un passage, pour certains départements, en vigilance rouge canicule ?

A l’heure actuelle, il n’est pas question de passer en vigilance rouge canicule. Si la question se pose, elle ne sera pas simplement posée qu’aux météorologues. La décision de placer des départements en vigilance rouge dépasse le simple fait météo : il faut prendre en compte les retours d’autres institutions, comme la santé publique ou la sécurité civile. On prend en compte, par exemple, les feux de forêt, la sécheresse, la saturation des hôpitaux, des morgues…

Que faire pour supporter le mieux possible la canicule ?

On peut conseiller aux gens de fermer leurs rideaux, les fenêtres la journée, mais d’aérer le soir. Il faut aussi comprendre que la chaleur touche tout le monde, même les personnes bien portantes. Il faut donc éviter le sport ou de faire une diète : il faut manger normalement, boire beaucoup d’eau, se mouiller  régulièrement.

>> A lire aussi : Alerte Canicule: Des spots radio et télé pour adopter les bons gestes face à la chaleur

>> A lire aussi : Canicule: Comment prenez-vous soin de vos proches?