Affaire Benalla: La commission des Lois reconnaît «l'échec» de son enquête

BILAN Lors d’une réunion des députés inscrits à la commission des Lois, la présidente Yaël Braun-Pivet a proposé de « clore » la séquence Benalla…

L.Br.

— 

Les députés de la commission des Lois se sont réunis ce mercredi.
Les députés de la commission des Lois se sont réunis ce mercredi. — DR

Il n’y aura pas de suite à l’affaire Benalla à l’Assemblée. Après de nombreuses auditions en rapport avec le scandale, qui ont fait des cartons d'audience, les députés membres de la commission des Lois ont finalement décidé de tirer un trait sur leur enquête et de « clore la séquence », annonce LCP ce mercredi.

La présidente Yaël Braun-Pivet (LREM) a dressé un bilan de ces auditons. Elle a déploré que « certains » aient voulu faire de la commission d’enquête « une tribune voire un tribunal politique », et souligné que « ce n’est pas à nous qu’il revient de juger Alexandre Benalla et Vincent Crase et les fonctionnaires de police mis en examen ». Si elle s’est dite « fière » du travail accompli par la commission, elle a également rappelé la défection de son collège, le co-rapporteur LR Guillaume Larrivé.

De nouvelles auditions refusées

Celui-ci a aussi « pris acte de l’échec », rejetant la faute sur les députés LREM, dénonçant des « travaux empêchés » et des « auditions bâclées ». Le 26 juillet, il avait décidé de suspendre sa participation aux travaux, dénonçant une « parodie », après s’être vu refuser des auditions supplémentaires.

« Le prétendu "nouveau monde" n’a été ni vertueux, ni transparent », d’après Guillaume Larrivé, qui aurait souhaité entendre en particulier « toute la chaîne hiérarchique » de l’Elysée et du ministère de l’Intérieur. Dans son sillage, Pierre Morel-A-L’Huissier (UDI-Agir) a regretté qu’Alexandre Benalla se soit rendu sur un plateau télé durant les travaux de la commission : « on se demande à quoi on sert », a-t-il lâché.

Dans l’attente des conclusions du Sénat

« Nous allons attendre les conclusions de la commission (d’enquête) du Sénat », qui s’est donné six mois, a déploré Cécile Untermaier (PS). Celle-ci reprendra ses travaux en septembre.

À l’issue de la séance, les députés ont voté en faveur de la publication des comptes rendus des auditions, selon LCP. Mais il n’y aura pas de rapport parlementaire de l’Assemblée nationale sur l’affaire Benalla.

>> A lire aussi : VIDEO. Affaire Benalla. Quel est l'intérêt des Français pour le sujet?

>> A lire aussi : Affaire Benalla. L'Assemblée a rejeté les deux motions de censure de l'opposition

>> A lire aussi : Affaire Benalla. Yaël Braun-Pivet dépose plainte pour injures et menaces