VIDEO. Prix du gaz, tarifs d'éléctricité, rémunération des nounous... Tout ce qui change à partir du 1er août

VIE PRATIQUE Il y a des mauvaises nouvelles pour votre portefeuille à partir de mercredi. Mais pas que...

M.B.

— 

Le tarif horaire de la garde d'enfant va augmenter dès mercredi
Le tarif horaire de la garde d'enfant va augmenter dès mercredi — Pixabay

Comme en chaque début de mois, certains changements sont susceptibles d’impacter votre portefeuille. Et ce mois d’août ne déroge pas à la règle.

Les prix du gaz encore en hausse…

Mais quand vont-ils s’arrêter de grimper ? Après une flambée de 7,45% au 1er juillet, les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont augmenter en moyenne de 0,2 % au 1er août. La hausse sera de 0,1 % pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson, 0,1 % pour les consommateurs qui ont un double usage cuisson et eau chaude et 0,2 % pour les foyers qui se chauffent au gaz. Malgré tout, depuis le 1er janvier 2015, les tarifs réglementés de vente de gaz ont en moyenne baissé de 4,4 %.

…mais les tarifs d’électricité en baisse

Si les tarifs réglementés du gaz montent en flèche, ceux de l’électricité vont reculer de 0,5 % pour les particuliers, même s’ils augmentent de 1,1 % pour les petits professionnels au 1er août. « Cette baisse de 0,5 % pour les clients particuliers est notamment le résultat d’un effet technique, la fin du rattrapage des écarts constatés entre coûts et tarifs au titre de l’année 2012 », explique la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Encadrement des loyers reconduit

Que ce soit à Ajaccio, Bordeaux, Grenoble, La Rochelle, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Paris, Strasbourg ou encore Toulouse, le dispositif d'encadrement des loyers des logements situés en « zones tendues » est reconduit dans 28 agglomérations dès mercredi jusqu’au 31 juillet 2019, explique  service-public.fr.

« Ce dispositif s’applique aux nouvelles locations et aux renouvellements de baux [mais] certaines locations ne sont néanmoins pas soumises à ce dispositif d’encadrement, il s’agit des logements vacants : faisant l’objet d’une première location [et] inoccupés par un locataire depuis plus de 18 mois », détaille le site.

Des médicaments anti-Alzheimer déremboursés

Les médicaments anti-Alzheimer, jugés insuffisamment efficaces et potentiellement risqués, ne seront plus remboursés à compter du 1er août. La mesure concerne les quatre médicaments (Aricept, Ebixa, Exelon, Reminyl) qui traitent les symptômes d’Alzheimer, ainsi que leurs génériques. Ils étaient jusque-là remboursés à hauteur de 15 % par l’Assurance maladie, pour un coût de quelque 90 millions d’euros en 2015. Cette décision gouvernementale est vivement contestée par des associations de malades et de professionnels. France Alzheimer a jugé cette décision « infondée et dangereuse… Il semblerait (…) que dans la balance économique, la qualité de vie des personnes malades et de leurs proches ne pèse pas très lourd ».

Hausse de la rémunération des nounous à domicile

C’est une hausse très modeste. Le salaire minimum des nounous à domicile passe de 9,98 euros bruts par heure à 10,21 euros.

Meilleure rémunération pour les infirmiers libéraux

Les infirmiers libéraux seront un tout petit mieux payé quand ils se déplaceront aux domiciles des patients les dimanches et jours fériés. A compter de mercredi, leurs tarifs seront majorés de 8,5 euros, et non plus de 8 euros, afin de mieux valoriser l’obligation de continuité de soins à laquelle ils sont astreints, précise le site ameli.fr.