C'est l'heure du BIM: Nouvelle vidéo de Benalla, Castaner auditionné et ça va mieux à Montparnasse

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

P.B.

— 

Alexandre Benalla était sur TF1 vendredi soir.
Alexandre Benalla était sur TF1 vendredi soir. — TF1 / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Affaire Benalla : Nouvelle vidéo et enquête ouverte sur des interpellations au Jardin des Plantes

Nouveau rebondissement. Le parquet de Paris a annoncé ce lundi l’ouverture d’une nouvelle enquête dans l’affaire Benalla, pour d’autres violences commises le 1er mai dans la capitale, cette fois au jardin des Plantes, quelques heures avant les heurts survenus place de la Contrescarpe. Mais alors que Benalla affirmait au JDD n’avoir participé que « comme observateur », en retrait, sans casque ni radio, une vidéo diffusée par FranceInfo fragilise cette défense. On voit deux hommes qui semblent être Alexandre Benalla et Vincent Crase, au milieu des forces de l’ordre, traîner un manifestant dans le jardin des plantes comme s'ils l'interpellaient.

Affaire Benalla: Christophe Castaner devant la commission d'enquête du Sénat

A partir de huit heures ce mardi, Christophe Castaner doit s’exprimer face à la commission d’enquête sénatoriale. Le délégué général de La République en marche va devoir répondre aux questions des sénateurs sur le rôle de Vincent Crase, employé du parti mis en examen comme Alexandre Benalla dans le cadre de violences lors des manifestations du 1er-Mai. Quel a été le rôle de Vincent Crase ce 1er-Mai ? Ce gendarme réserviste en charge de la sécurité au sein du parti présidentiel était place de la Contrescarpe, au côté d’Alexandre Benalla. Lui aussi était présent en tant qu'« observateur ». Il est mis en examen pour « violences en réunion par personne chargée d’une mission de service public », « immixtion dans l’exercice d’une fonction publique » et « port prohibé » d’une arme à feu.

Gare Montparnasse: Les deux tiers du trafic garantis mardi, annonce la SNCF

La SNCF a indiqué lundi soir qu’elle garantirait les deux tiers du trafic au départ et à l’arrivée de la gare Montparnasse mardi, après le rétablissement de l’alimentation électrique haute tension. Les TGV desservant le Sud-Ouest, qui avaient été détournés à Paris-Austerlitz depuis l’incendie d’un poste électrique vendredi, reviendront à Montparnasse, mais le retour à la normale prendra plusieurs jours car le centre de maintenance des TGV a été également victime de la coupure d’électricité, a précisé la compagnie.