Mater à la plage quand on est en couple: Activité à faire en duo ou crime de lèse-majesté?

ATTENTION LES YEUX C'est les vacances, direction la plage où célibataires et couples regardent les hommes et femmes qui les entourent sur le sable, quitte à attiser la jalousie de leur moitié...

Anissa Boumediene

— 

Mater ou pas quand est en couple à la plage, la question se pose.
Mater ou pas quand est en couple à la plage, la question se pose. — GUILLAUME COLLET/SIPA
  • L'été, c'est la saison de la plage. Les corps se découvrent et attirent les regards.
  • Pour les couples, à chacun sa manière d'envisager le fait de mater.
  • Il y a ceux qui s'en amusent et le font à deux, les discrets et ceux chez qui la plage est une épreuve en cas de jalousie ou de manque de confiance en soi.

« J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage ». Comme dans la chanson, c’est l’été et les corps se découvrent, surfeurs, bikinis et petites robes sont de sortie et, forcément, les regards traînent.

Activité favorite des célibataires, mater est aussi un sport pratiqué par ceux qui sont en couple. Et là, le monde se divise en deux catégories : ceux qui le font de manière décomplexée, voire à deux. Et les autres, qui craignent de s’attirer les foudres de leur moitié s’ils sont pris en flagrant délit de matage. Mais mater, c’est tromper ? Faut-il s’inquiéter d’avoir un partenaire aux yeux baladeurs ou peut-on mater à deux ?

« Je me sens dévalorisée »

« Quand on est en couple, on ne doit pas avoir envie de regarder les autres ! C’est irrespectueux envers sa compagne », tranche Aurore, qui n’est pas la seule à ne pas supporter cette idée. « Je pense que, comme beaucoup d’hommes, mon mari ne doit pas se gêner pour se rincer l’œil, mais il a intérêt à faire ça discrètement, parce que je trouve que c’est un manque de respect de le faire ouvertement, estime Claudia. Si je m’en rends compte, ça va mal finir pour lui ! » Une vision qui ne fait pas l’unanimité. « Regarder un bel homme ou une belle femme ne veut pas dire désirer ou convoiter, analyse un internaute. Ou alors c’est que vous avez un problème dans votre couple ».

Pourtant, pour certains, voir leur moitié avoir le regard un peu baladeur est une véritable souffrance. A la plage, la peau se découvre, les corps se montrent, et un sentiment de concurrence peut en désarçonner plus d’une. Sur le sable bondé, d’autres femmes, qui voient leur compagnon en regarder d'autres renvoie certaines à leurs complexes, à leur jalousie et à leur manque de confiance en elles. « Je le prends assez mal, confie Véronique. Surtout quand mon homme mate toujours la même fille, je me sens dévalorisée ». Un cas de figure fréquent « quand la personne a elle-même un problème de confiance non pas en son partenaire mais en elle, analyse le Dr Bou Jaoudé. Ce poids du regard, ici à la plage, est d’ailleurs un problème plutôt féminin, parce qu’il y a cette conscience de l’importance que représente le stimulus visuel pour l’homme. Des études par imagerie portant sur des hommes à qui l’on fait voir des images érotiques ont démontré que ce type de stimulation visuelle active les zones d’excitation sexuelle du cerveau. Consciente de l’importance du physique pour son homme, la femme va alors se sentir dévalorisée, pas assez belle. De nombreuses femmes peuvent éprouver au moins une fois la même chose, mais lorsque c’est récurrent et source de grande souffrance, c’est qu’il y a un problème à prendre en charge, précise le sexologue. Cela peut aller loin, certaines se disent même "que fait-il avec moi ?" ».

Dans ce cas, quand l’épreuve de la plage est trop difficile, « qu’elle provoque irritabilité et agressivité envers son conjoint, prendre quelques minutes pour retourner à sa chambre ou faire une balade peut être un moyen de faire retomber la pression, conseille le médecin sexologue. Mais certaines patientes n’arrivent vraiment pas à gérer et viennent me consulter à l’approche des vacances d’été précisément parce que l’épreuve de la plage est trop difficile à surmonter, dévoile le Dr Bou Jaoudé. Certaines font même croire à leur mari et leur entourage qu’elles préfèrent la montagne l’été, afin de s’éviter la souffrance que cela représente pour elles ». Une manière ingénieuse d’éviter de se faire du mal, mais « la communication doit être privilégiée, prescrit le Dr Bou Jaoudé. Dire à son partenaire que le voir regarder d’autres femmes est une souffrance permet de désamorcer une partie du problème. Mais il est important pour la personne qui éprouve cela de chercher la cause de ce type de réactions et de faire un travail sur soi pour dépasser ça et restaurer sa confiance en soi ».

« Il y a mater et mater »

Sans en arriver jusque-là, pour certaines, tout est question de degré, et la vue de leur mari appréciant un peu trop longuement la vue d’une belle femme peut vite devenir agaçant. « Il y a mater et mater, nuance Mara. Si mon homme a le regard un peu trop insistant et bloque sur la meuf, j’aurai envie de lui crever les yeux, prévient-elle en plaisantant. Mais si c’est mesuré, ce n’est pas méchant, on a des yeux pour s’en servir ». Au diapason, Myrtille confirme : « Il y a une différence entre regarder et mater : mater implique un regard d’envie à mon sens ».

Dans le doute, Stéphane s’abstient de regarder une autre femme que la sienne. « En compagnie de ma femme, je ne le fais pas. C’est irrespectueux ». Richard, lui, préfère « regarder discrètement », estimant que c’est une question de « respect quand on est en couple ». Une discrétion plébiscitée par certaines moitiés. Ainsi, « si mon mari se laisse aller à un regard non insistant, il n’y a pas de mal, abonde une internaute. Mais mater à en baver et se faire un torticolis, là il y a des limites et ça s’appelle le non-respect de l’autre. Soit on sait être discret, soit on ne le fait pas. L’intérêt d’être avec quelqu’un c’est de ne pas lui faire de mal ou le faire se sentir moins attrayant qu’une autre personne ».

Une activité de couple

Mais dans la majorité des cas, apprécier la vue d’une belle femme ou d’un beau garçon est plutôt bien vécu par les couples, qui peuvent même s’adonner à une séance de matage en couple. « Lorsque mon mari ou moi voyons un bel homme ou une belle femme, on se le dit », rapporte Béatrice. Ainsi, « regarder ne veut pas dire tromper, confirme Laura. Que l’on soit une femme ou un homme, en couple ou pas, on mate tous, ce n’est rien et c’est normal, commente la jeune femme. C’est même amusant de mater en couple ! » D’ailleurs pour Christine, « pas de problème non plus ! Les yeux, c’est fait pour regarder », plaisante-t-elle, estimant même que « cela met du piment ». Un sentiment partagé par Ophélie : « mon amoureux et moi nous matons et nous échangeons sur les gens que nous trouvons beaux et sexy, raconte-t-elle. On en rit un coup et basta ! Nous sommes assez matures et amoureux pour se faire entièrement confiance », poursuit la jeune femme, qui dénonce « l’hypocrisie » de ceux qui affirmeraient le contraire. « Notre chéri(e) n’est pas le ou la plus magnifique sur terre, d’autres personnes le sont aussi et ce n’est pas pour autant qu’on va tromper ou trouver son partenaire plus moche », philosophe la jeune femme.

Une manière souple et décontractée de voir les choses qui est « la réalité pour de nombreux couples, indique le Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue. Encore heureux d’ailleurs, sinon personne n’irait à la plage ! » Parfois, c’est même Madame qui attire l’attention de son mari sur les jolies naïades de la plage. « C’est mon épouse qui fait du repérage et me dit où regarder quand je n’ai pas vu une jolie femme qui n’est pas loin de nous, livre Loscar. Elle dit que tous les hommes matent et qu’il est hypocrite de penser le contraire ». Même son de cloche pour Guy : « Quand je ne vois pas une jolie fille c’est ma femme qui me la montre, mais elle trouve en revanche que les femmes ne sont pas gâtées car il n’y a pas beaucoup de beaux mecs », plaisante l’heureux mari qui vient de fêter ses 50 ans de mariage.