Parcoursup: 56.000 candidats sont désormais considérés comme «inactifs» sur la plateforme

ORIENTATION Au total, 34.000 lycéens en attente d’une formation publique et 22.000 étudiants déjà dans le supérieur sont passés à « inactifs »…

20 Minutes avec agence

— 

La plateforme Parcoursup en 2018.
La plateforme Parcoursup en 2018. — Lionel BONAVENTURE / AFP

Le statut de 56.000 jeunes inscrits sur la plateforme Parcoursup a été modifié par le ministère de l’Enseignement supérieur, passant de « sur liste d’attente partout » à « candidats inactifs ». Il s’agit de 34.000 lycéens en attente d’une formation publique et 22.000 étudiants déjà dans le supérieur mais désireux de se réorienter vers un nouveau cursus, indique France Info ce mardi.

Ces inscrits, qui n’avaient pas bénéficié de proposition d’affectation, ont en effet reçu il y a quelques jours une communication par mail ou SMS leur offrant un accompagnement personnalisé fourni par le recteur de leur académie. Les personnes n’ayant pas répondu à ce message ont été considérées comme inactives.

Plus prioritaires

Parmi ces 56.000 jeunes figureraient des individus s’étant enregistrés sur la plateforme il y a plusieurs mois et ayant entre-temps décidé de ne plus suivre d’études supérieures, sans pour autant se désinscrire, explique Franceinfo. Mais aussi des candidats placés au tout début de certaines listes d’attente et comptant au final obtenir une place dans un des cursus demandés.

Ces utilisateurs de Parcoursup ne sont donc plus considérés comme prioritaires par le dispositif. En revanche, 18.000 futurs étudiants restent inscrits sur Parcoursup et attendent encore de savoir où ils vont poursuivre leurs études.

>> A lire aussi : Parcoursup: 89.000 bacheliers en attente d'une place à la mi-juillet, comme l'an dernier avec APB

>> A lire aussi : Nord: La mère d’un bachelier regrette la « discrimination régionale » de Parcoursup