Amiens: Une femme se voit interdire d'allaiter son bébé à la CAF

POLEMIQUE Une mère de famille n’a pas eu le droit d’allaiter son enfant de 4 mois dans les locaux de la CAF à Amiens…

G.D.

— 

Illustration de l'allaitement maternel.
Illustration de l'allaitement maternel. — M.LIBERT / 20 MINUTES

Cachez ce sein… Un couple a vécu une mésaventure désobligeante, jeudi, lors d’un rendez-vous à la Caisse d’allocations familiales (CAF) d’Amiens, dans la Somme, rapporte Le Courrier Picard. Avec leur petite fille de 4 mois, ils venaient signaler un changement de situation.

L’heure de la tétée ayant sonné, la jeune femme a commencé à allaiter son bébé dans les locaux de la CAF. La réaction de l’agent de sécurité et du conseiller de la CAF ne s’est pas faite attendre. Ils lui ont immédiatement demandé de sortir pour ne pas gêner le public de la salle d’attente.

Un malentendu, pour la CAF

La jeune femme a refusé et le couple a fini par informer le quotidien régional de cet incident. Contacté par Le Courrier Picard, la direction de la CAF précise qu’elle n’était pas au courant de cette affaire et qu’il n’y a aucune politique « visant à exclure les mamans voulant allaiter dans les locaux ».

La CAF parle d’un malentendu évoquant comme seule consigne, dans cette situation, le fait d’accompagner la maman vers un lieu adapté.

En avril 2017, une polémique similaire avait touché un commissariat de police parisien où une mère n'a pas eu le droit d'allaiter son enfant de 2 mois dans les locaux.

>> A lire aussi : Une mannequin défile en donnant le sein et relance le débat sur l'allaitement en public