Affaire Benalla: Gérard Collomb sera auditionné lundi matin à l'Assemblée

JUSTICE La commission des Lois de l’Assemblée nationale, dotée des pouvoirs d’enquête dans l’affaire Alexandre Benalla, a trouvé un accord ce samedi matin…

C.P. avec AFP

— 

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb le 24 mai 2018 à Marseille.
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb le 24 mai 2018 à Marseille. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Après une journée de blocage vendredi, un accord a enfin été trouvé à l’Assémblée nationale. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sera auditionné lundi dans le cadre de l'affaire Benalla par la commission des Lois de l'Assemblée nationale dotée des pouvoirs d'enquête, a annoncé samedi sa présidente Yaël Braun-Pivet (LREM).

Auditions publiques

L'audition, publique et retransmise, de Gérard Collomb «aura lieu lundi matin» à 10 heures, a indiqué ce samedi matin Yaël Braun-Pivet, la présidente LREM de la commission des Lois, lors de la réunion chargée de mettre au point un programme d'auditions.

Le groupe majoritaire LREM, par la voix de Marie Guevenoux, a en outre accepté la publicité des autres auditions à venir, avec des exceptions en particulier sur les questions de «sûreté de l'État» ou dans le cas où un fonctionnaire demanderait le huis clos. La commission a voté à la quasi unanimité le principe de cette publicité.

«La majorité lâche sur la publicité des auditions, voyant enfin combien l'opacité des travaux est nuisible. La majorité a heureusement été cadrée cette nuit», a réagi Philippe Gosselin (LR) dans un tweet.

Pour Ugo Bernalicis (LFI), «face à la pression de l'opinion publique et la pression politique des oppositions, la majorité @LaREM_AN a cédé et nous nous en félicitons».

Le ministre de l’Intérieur sera également entendu mardi après-midi par la commission d’enquête du Sénat sur cette affaire qui secoue l’exécutif après l’avalanche de révélations sur le comportement violent du chargé de sécurité de l’Elysée Alexandre Benalla et ce qui apparaît comme une tentative du gouvernement de passer l’affaire sous silence.

>> A lire aussi : Affaire Benalla: Les trois policiers suspendus placés en garde à vue, le domicile de Benalla perquisitionné

>> A lire aussi : Affaire Benalla: Autorisation, encadrement, tenue... Comment le conseiller de Macron a outrepassé son rôle d'«observateur» le 1er Mai