Les infos immanquables du jour: Affaire Benalla, l'encadrement des loyers et les relations franco-belges

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce jeudi 19 juillet... 

Armelle Le Goff

— 

Alexandre Benalla, à gauche d'Emmanuel Macron sur la photo, le 1er mars 2018.
Alexandre Benalla, à gauche d'Emmanuel Macron sur la photo, le 1er mars 2018. — Christophe Ena/AP/SIPA

Que vous soyez à Longchamps ou à Dijon, c’est l’heure des immanquables.

L’article le plus lu du jour : Les quatre questions que pose l'affaire Benalla

Le parquet de Paris a annoncé, ce jeudi l’ouverture d’une enquête préliminaire sur les faits reprochés à Alexandre Benalla, collaborateur d’Emmanuel Macron, qui avait été filmé en train de frapper un homme en marge des rassemblements du 1er-mai dernier. De son côté, Gérard Collomb a annoncé saisir l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour éclaircir les règles encadrant la présence d’observateurs au sein des forces de l’ordre et déterminer les circonstances de l’agression. Après une soirée de silence, l’Elysée a réagi ce jeudi matin pour tenter de faire dégonfler l’affaire.  20 Minutes revient sur les zones d’ombre de cette histoire par là.

L’article le plus partagé du jour : Loi Elan: «Le gouvernement doit généraliser l'encadrement des loyers le plus vite possible», réclame l'association de consommateurs CLCV

Les loyers à Paris ont-ils explosé depuis l’abandon de l’encadrement des loyers en novembre 2017 ? C’est ce que soutient l’association Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV), chiffres à l’appui. Plus d’un loyer sur deux dépasserait désormais l’ancienne limite fixée, selon une enquête rendue publique mercredi par l’association, qui a passé en revue plus d’un millier d’annonces immobilières dans la capitale. Le nombre de loyers conformes aurait quant à lui chuté de 13 % en six mois, après trois ans de stabilité.

Des chiffres contestés par l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), à l’origine de la plainte ayant mené la justice à annuler le dispositif d’encadrement des loyers fin 2017. « C’est une étude à charge parce qu’on sait que la CLCV est pro-encadrement des loyers », a expliqué mercredi sur franceinfo son directeur Pierre Hautus. Jean-Yves Mano, président de CLCV, explique à 20 Minutes pourquoi l’application de l’encadrement des loyers devrait selon lui être appliquée à toutes les zones tendues. Un article à lire par ici. 

L’article le plus à lire du jour : Coupe du monde 2018: Comment le foot a détérioré les relations franco-belges

Qu’on le déplore ou qu’on en rigole, le ressentiment anti-français est vraiment montré d’un cran en Belgique depuis la demi-finale contre les Diables rouges. Pour s’en rendre compte, on s’est rendu à Comines, située à quinze kilomètres de Lille. Cette commune nordiste qui porte le même nom côté français et côté belge est séparée par un pont qui marque la frontière entre les deux pays. Un reportage de François Launay à retrouver là.