Lyon: La tentative d'installation de gens du voyage au parc de Miribel dégénère, un policier blessé

FAITS DIVERS Lundi, des dizaines de personnes ont tenté d'installer leur caravane dans le parc de Miribel-Jonage, près de Lyon. Des affrontements ont eu lieu avec la police. 

E.F.

— 

La police est intervenue pour empêcher l'installation des gens du voyage. Illustration.
La police est intervenue pour empêcher l'installation des gens du voyage. Illustration. — LODI FRANCK/SIPA

Ils imaginaient sans doute pouvoir s’installer tranquillement sans être accueillis par les forces de l’ordre. Lundi, des affrontements ont eu lieu au parc de Miribel-Jonage, près de Lyon, entre des gens issus de la communauté des gens du voyage​ et la police, intervenue pour les empêcher d’investir les lieux.

Un peu plus tôt dans la journée, quatre-vingts caravanes ont débarqué dans le parc pour s’y établir. Les policiers ont été appelés sur-le-champ pour s’y opposer. La situation a alors rapidement dégénéré comme le rapporte Le Progrès.

Frappé violemment au visage

En guise de comité d’accueil, l’un des hommes de la communauté a sorti une tronçonneuse et l’a exhibée devant les policiers. L’un d’eux a alors réagi en sortant son arme de service, sans en faire usage. Il s’est alors attiré les foudres de plusieurs hommes qui l’ont alors pris à partie, l’un d’eux lui assénant un violent coup au visage.

Le policier, blessé au visage, a subi une incapacité temporaire de travail de dix jours. Un homme de 24 ans, suspecté d’avoir agressé le fonctionnaire a été interpellé puis placé en garde à vue au commissariat de Vaulx-en-Velin, avant d’être relâché, ajoute le quotidien régional. Suite aux faits, les caravanes ont finalement quitté le parc et ont repris la route vers une autre destination.