Toulouse: Des militants repeignent la façade d’une banque pour dénoncer ses pratiques «sales»

EVASION FISCALE Des militants de l’organisation altermondialiste Attac ont recouvert symboliquement la façade d’une agence BNP-Baripas pour dénoncer son rôle dans l’évasion fiscale et le financement des énergies fossiles…

B.C. avec AFP

— 

Action symbolique d'Attac France devant une agence bancaire toulousaine.
Action symbolique d'Attac France devant une agence bancaire toulousaine. — Attac Toulouse

Un liquide visqueux et noir, ressemblant à du pétrole. Une quarantaine de militants de l’organisation altermondialiste Attac ont recouvert de peinture vendredi matin la façade d’une agence BNP-Paribas à Toulouse.

Leur objectif était de dénoncer « les pratiques de cette banque particulièrement sales, à la fois parce qu’elle finance des projets polluants et par son rôle d’organisatrice de l’évasion fiscale ».

« Ce genre d’action permet de rendre visibles des choses que les banques veulent cacher », a indiqué Raphaël Pradeau, l’un des porte-parole d’Attac.

Selon les militants, la plus grande banque française « a investi 7 milliards de dollars dans les énergies fossiles entre 2015 et 2017 » au lieu d’investir « pour financer la transition écologique ».

Ils reprochent aussi à BNP-Paribas son rôle « dans l’industrie de l’évasion fiscale ». Selon eux, « elle a en effet créé 782 sociétés offshore dans les paradis fiscaux pour permettre à ses riches clients d’échapper à l’impôt ».

Cette action symbolique a eu lieu en marge de l’Altervillage, un lieu de rencontres et d’échanges organisé jusqu’à samedi à Saint-Lys, une commune au sud de Toulouse.