Lyon: Pas besoin d'attendre la rentrée, de multiples secteurs recrutent pendant l'été

EMPLOI Saisonniers, aides à domicile, commerces, industrie… Les perspectives d’emploi sont variées dans la région lyonnaise en cette période de l’année…

Elisa Frisullo

— 

La garde d'enfants fait parie des secteurs qui recrutent le plus en ce moment. Illustration.
La garde d'enfants fait parie des secteurs qui recrutent le plus en ce moment. Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • De multiples secteurs d’activité recrutent pendant la période estivale, pour des besoins saisonniers ou pour anticiper sur la rentrée.
  • « 20 Minutes » vous détaille les métiers et les secteurs les plus porteurs en ce moment dans la métropole lyonnaise.

Vous cherchez un emploi, mais vous avez mis vos recherches en attente, convaincus que l’été, tout s’arrête. Détrompez-vous. Selon un récent sondage réalisé par l’agence d’intérim Quapa, 72 % des recruteurs estiment que cette période de l’année est propice pour embaucher. Mais quels sont les métiers porteurs, quels services d’activités offrent le plus de perspectives d'emplois dans la région lyonnaise ? 20 Minutes vous explique tout.

Les services à domicile

Les services à domicile, qui comprennent une multitude de métiers (garde d’enfants, aide aux seniors, aides ménagères…), font partie des secteurs d’activité qui peinent le plus à recruter dans le Rhône, selon la dernière enquête Besoins de main d'oeuvre publiée au printemps par Pôle emploi. Il s’agit donc d’un domaine où les offres d’emploi sont nombreuses. Les aides à domiciles, aides ménagères et travailleuses familiales arrivent en tête du Top 10 des métiers pour lesquels les projets de recrutement sont les plus importants. Et dans ce secteur particulièrement, les embauches se font en grande partie l’été en prévision de la rentrée. Dans la métropole de Lyon, O2, spécialiste du service à domicile propose actuellement 296 postes en CDI, à pourvoir immédiatement ou à la rentrée. L’entreprise recrute pour des gardes d’enfants, des assistants ménagers et des auxiliaires de vie.

L’emploi saisonnier

Dans la région Auvergne Rhône-Alpes, il existe de multiples perspectives d’emploi à la saison. L’été, près de la moitié des besoins de main-d’œuvre concernent les métiers de l’hôtellerie-restauration et le tourisme. Si la saison estivale est déjà bien entamée, il existe encore dans ce secteur d’activité des opportunités à saisir en Ardèche, dans la Drôme et la Haute-Loire, où les besoins de saisonniers sont les plus forts. Dans le Rhône, c’est dans l’agriculture que les offres sont les plus nombreuses. A l’approche des vendanges, dans le Beaujolais, qui débutent fin août-début septembre (selon la maturation des raisins), les domaines viticoles recherchent des coupeurs, des porteurs, des assistants vinification ou encore des ouvriers de cave. La plupart des annonces sont disponibles sur le site de Pôle emploi, mais également sur Indeed ou Vitijob.

Le commerce

Dans ce secteur d’activité, les besoins des recruteurs sont nombreux pour dénicher des commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise). La vente fait partie des domaines pour lesquels les projets d’embauches sont les plus importants dans le Rhône. Dans la métropole lyonnaise, l’ouverture des commerces rue Grolée ou au sein de l’Hôtel-Dieu a entraîné de nombreux recrutements ces derniers mois. Les offres d’emploi devraient se poursuivre, avec l’ouverture progressive d’autres boutiques. Aux portes de Lyon, à Villefontaine, l’ouverture du The Village, nouveau village de marques s’est traduite par 500 créations de postes. Des annonces (vendeurs, managers…) sont toujours disponibles chez les différents acteurs de l’emploi. Charlott', leader de la vente de lingerie à domicile basée à Chaponost, propose également 150 postes cet été. Pour découvrir cette entreprise ou candidater, un job dating est programmé le mardi 17 juillet à partir de 19 heures.

L’industrie

L’industrie fait également partie des secteurs qui ont le plus de projets d’embauches dans le Rhône. Mais les entreprises font face à une pénurie de main-d’œuvre et à des recrutements difficiles. Là encore, il y a des perspectives pour les demandeurs d’emploi, avec 3.000 postes à pourvoir d’ici à 2020 dans la région Auvergne Rhône-Alpes, selon Pôle emploi. Parmi eux, selon Routes de France Rhône-Alpes, qui représente les entreprises de l’industrie routière, près de 300 embauches vont avoir lieu d’ici à la fin de l’année. Des ouvriers VRD, des constructeurs de routes et des responsables encadrants seront recherchés. Pour accueillir des ouvriers qualifiés, les entreprises se sont engagées à former des agents techniques travaux publics. Des sessions de formation, destinées aux demandeurs d’emploi sont en cours ou vont démarrer à la rentrée sur les bassins lyonnais et stéphanois, selon le syndicat.

Nord: Quand l'argent du chômage sert à créer des emplois d'utilité publique