Les infos immanquables du jour: La tactique des Bleus, les enfants de Thaïlande et l'A380 vendu d'occasion

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce mardi 10 juillet... 

Armelle Le Goff

— 

Les Bleus vont-ils gagner ce soir ? Le stress monte.
Les Bleus vont-ils gagner ce soir ? Le stress monte. — David Vincent/AP/SIPA

Que vous soyez bleu ou rouge, c'est l'heure des immanquables. 

L'article le plus lu du jour: Enfin un A380 vendu d'occasion (qui échappe donc à la casse)

La discrète société portugaise Hi Fly, spécialisée dans la location d’avions avec équipage, s’est offert un Airbus A380. Elle devient la quatrième compagnie européenne et la quatorzième mondiale à posséder un super-jumbo. Mais la première à en exploiter un d’occasion. Le « MSN006 » de son petit nom, sixième exemplaire du géant des airs construit par Airbus, a volé pour la première fois sous les couleurs de Singapore Airlines​ en 2008. Il peut accueillir 471 passagers. Un article à lire là. 

L'article le plus partagé du jour: VIDEO. Thaïlande: Quels risques physiques et psychiques pour les treize rescapés sortis d'affaire?

Ils sont sauvés… mais ne pourront pas voler jusqu’à Moscou pour assister en direct à la finale de la Coupe du monde dimanche. Les douze adolescents et leur entraîneur, bloqués dans une grotte de Thaïlande depuis le 23 juin et menacés par la montée des eaux, ont tous retrouvé la surface ce mardi. La Fifa les avait invités à profiter de la finale en Russie, mais les adolescents rescapés resteront en quarantaine à l’hôpital pendant une semaine. Pourquoi ? Voici les précisions de deux spécialistes sur les conséquences physiques, mais surtout psychiques d’une épreuve hors du commun. Un article à retrouver par ici. 

 

 

L'article à lire du jour: Coupe du monde 2018: Alléluia! On a enfin compris quel est le style de jeu des Bleus

Ah, cette satanée question de l’identité de jeu de l’équipe de France… Des mois et des mois qu’on cherche, qu’on refait les matchs des Bleus pendant des heures, qu’on s’arrache les cheveux pour décrypter les paroles de Deschamps, qui dit vouloir que son équipe ait le ballon qu’elle est meilleure quand elle ne l’a pas et peut partir en contre. Et là, quelque part entre l’heure de jeu et la 75e minute du quart de finale contre l’Uruguay, vendredi, la révélation. En fait, la marque de fabrique de cette équipe, c’est de s’adapter à toutes les situations. Et de le faire de mieux en mieux à mesure que la difficulté augmente. On vous explique tout par là.