Mellow Yellow: Des chaussures neuves jetées dans la rue font polémique, la marque se défend

VÊTEMENTS Abandonnées devant un magasin de la marque, les paires de chaussures avaient préalablement été lacérées au cutter…

20 Minutes avec agence

— 

Des chaussures Mellow Yellow neuves, lacérées et abandonnées devant un magasin de la marque.
Des chaussures Mellow Yellow neuves, lacérées et abandonnées devant un magasin de la marque. — Capture d'écran Twitter/@jursticdotfr

Mellow Yellow est sous le feu des critiques depuis quelques jours. Le 5 juillet, un internaute a partagé des photos de dizaines de paires de chaussures neuves de la marque française jetées dans la rue.

Repéré par Les Inrockuptibles, le tweet fait le constat amer que les articles ont été sciemment endommagés afin qu’il ne soit plus possible de les porter.

Des chaussures « importables » ?

« Allégorie du capitalisme : des chaussures neuves, jetées, mais en prenant soin avant ce faire de les déglinguer au cutter, pour ne pas que des gueux daignent en profiter sans payer », peut-on ainsi lire. Les réactions choquées se sont multipliées sur la toile.

Certains soupçonnent Mellow Yellow de ne pas souhaiter voir ses chaussures aux « pieds de gens qui ne serviront pas [leur] image ». D’autres estiment que les produits auraient pu être donnés à des associations caritatives ou, s’ils étaient défectueux, déposés dans un espace de recyclage.

Face à la polémique, les responsables de la marque ont affirmé que les chaussures ne pouvaient de toute façon pas être utilisées. « Ce geste qui semble incompréhensible concernait des paires importables : pieds isolés, déchirures, défaut majeur », a assuré l’entreprise sur Twitter ce vendredi. « Nous étudions actuellement des solutions de recyclage pour ces produits qui ne sont utilisables par personne. Nous restons très attentifs à ces questions. »

>> A lire aussi : Des vêtements collectés par la Croix-Rouge jetés par les migrants de l'«Aquarius»? La fausse rumeur qui traverse les frontières

>> A lire aussi : ASOS supprime à son tour le mohair, la soie et le cachemire de ses vêtements