Attentats du 13-Novembre: Rendez-vous annuel des victimes avec le juge d'instruction pour faire le point sur l'enquête

JUSTICE Cette année le juge d'instruction Christophe Tessier, qui suivait l'affaire depuis le début, passe la main à l'un de ses confrères...

L.Br.

— 

Deux femmes devant une plaque commémorative en hommage aux victimes, un an après les attaques.
Deux femmes devant une plaque commémorative en hommage aux victimes, un an après les attaques. — ALAIN JOCARD / AFP

Les victimes des attentats du 13-Novembre rencontrent ce lundi, comme chaque année, le juge d’instruction de leur dossier. Cette fois-ci, c’est la dernière fois qu’ils traitent avec le magistrat qui a suivi leur dossier depuis le début.

Ce dernier rendez-vous devrait avoir un goût particulier pour les victimes et familles de victimes du 13-Novembre. C’est la dernière fois qu’ils rencontraient Christophe Tessier, le juge d’instruction chargé de leur enquête depuis bientôt trois ans révèle Europe 1.

Celui-ci, affecté ailleurs, va passer le relais à l’un de ses confrères, l’un des six magistrats de son équipe qui suit aussi le dossier.

Une enquête tentaculaire

Les associations, qui appréciaient cet interlocuteur connaissant le dossier sur le bout des doigts, espèrent que ce changement ne ralentira pas les procédures de justice. L’enquête sur les attentats coordonnés de Paris en 2015 est loin d’être close. Neuf personnes ont été mises en examen en France, dont Salah Abdelslam, rappelle Europe 1.

Trois terroristes sont détenus à l’étranger, deux autres viennent d’être remis à la France et deux suspects sous mandat d’arrêt sont toujours en fuite. Cette enquête tentaculaire a pris une envergure internationale : la France collabore avec la justice de six pays, dont la Belgique. Le juge d’instruction espérait l’an dernier la clôturer au printemps 2019, avant un procès.

>> A lire aussi : Attentats du 13-Novembre. Un coup d'accélérateur donné à l'enquête?

>> A lire aussi : Attentats du 13-Novembre. L'enquête révèle les derniers mots d'un terroriste du Bataclan à sa mère

>> A lire aussi : Attentats du 13-Novembre. Les figures de l’ombre, priorité des investigations

>> A lire aussi : Attentats à Paris. Une enquête pour évaluer les séquelles traumatiques du 13 novembre