Toulouse: Les plus démunis peuvent bénéficier de repas tout l’été

SOCIETE Pour la première fois dans la Ville rose, les associations mutualisent leurs moyens pour assurer un soutien aux plus précaires pendant la période estivale…

J.R.

— 

Un sdf dans une rue du centre ville de Toulouse.
Un sdf dans une rue du centre ville de Toulouse. — Fred.Scheiber

Elles mutualisent leurs moyens pour ne pas laisser tomber les plus démunis cet été. Pour la première fois à Toulouse, les personnes à la rue peuvent trouver une aide alimentaire grâce à un partenariat inédit entre les Restos du Cœur, la Banque alimentaire et le Secours catholique. Jusqu’au 31 août, un accueil de jour est accessible aux personnes en situation de précarité, où elles peuvent aussi se nourrir.

Car l’été, beaucoup d’associations ferment d’habitude leurs portes alors que le nombre de personnes dans le besoin augmente. Le projet a aussi reçu l’appui du CHU de Toulouse qui met à la disposition des associations ses cuisines centrales.

Près de 300 repas tous les soirs

Pour assurer l’accueil, les associations ont mis en commun leur planning et leurs bénévoles. Grâce à l’union de leur force, des petits-déjeuners sont servis tous les jours de la semaine de 7h à 9h, au 76, chemin du Raisin. L’Ostalada, sur la place Arnaud-Bernard, est ouvert quant à lui du lundi au samedi, de 8h30 à 11h30 et accueillera un espace restauration tous les soirs de 19h15 à 21h. Enfin, une distribution de plats à emporter se déroule toute la semaine de 19h15 à 21h au Grand-Rond.

Tous les soirs, près de 300 repas seront ainsi distribués au plus démunis.

>> A lire aussi : Après le camion-douche pour les sans-abri, ils veulent créer une «maison douche»