Accusé d’attouchements par une élève, un professeur du cours Florent mis à pied

INFO «20 MINUTES» La direction de l’école d'art dramatique parisienne a décidé de suspendre provisoirement cet enseignant accusé par une élève de l’avoir caressée…

Vincent Vantighem

— 

Le Cours Florent, fondé en 1967 à Paris, a formé de célèbres artistes.
Le Cours Florent, fondé en 1967 à Paris, a formé de célèbres artistes. — Thomas Briand
  • Un enseignement du cours Florent a été suspendu par la direction de l’école au mois de juin.
  • Une élève comédienne assure qu’il l’a caressée dans les coulisses d’une pièce.
  • Elle se réserve encore le droit de porter plainte contre lui.

Il a d’abord expliqué avoir été « emporté par la poésie de la pièce ». Puis, il a présenté ses excuses. Selon nos informations, un professeur du cours Florent accusé d’attouchements par une élève de 21 ans a été suspendu de ses fonctions par la direction de l’école de théâtre. Il a été mis à pied à titre conservatoire le temps que la direction le convoque pour évoquer sa situation, indiquent à 20 Minutes plusieurs sources concordantes. En attendant, il n’aurait plus le droit de rencontrer les élèves ni de poser un pied dans l’école qui a vu défiler Daniel Auteuil ou encore Audrey Tautou .

Les faits remontent à la mi-juin. En poste depuis une vingtaine d’années au cours Florent, cet enseignant – que 20 Minutes n’a pas pu joindre – assistait, ce jour-là, à la représentation finale d’un spectacle monté par des élèves de troisième année. Un examen qu’ils nomment « l’échéance » dans leur jargon interne. Profitant d’un moment seul en coulisses avec l’élève, le professeur, âgé d’une cinquantaine d’années, en aurait profité pour lui caresser la cuisse.

« Je suis restée tétanisée, confie la jeune femme sous couvert d’anonymat. Le soir, après la pièce, il m’a aussi envoyé des messages sur Facebook. » Selon une de nos sources, le professeur aurait alors émis l’idée « d’aller plus loin » avec l’étudiante. « J’ai mis une semaine à comprendre ce qu’il s’était vraiment passé. C’est là que je me suis décidée à alerter les membres de la direction de l’école. Quand j’ai raconté tout ça, ils étaient sous le choc… »

« La direction du cours Florent a été très à l’écoute et réactive »

Selon la jeune femme dont le cursus est désormais terminé, la direction, une fois avertie, aurait mis moins d’une heure à signifier à cet enseignant sa mise à pied à titre conservatoire. « J’avais peur que l’on ne me croie pas. Mais non ! La direction a été très à l’écoute et très réactive… »

Même si l’établissement semble aujourd’hui agacé par la mauvaise publicité que toute cette affaire pourrait lui faire. Contactée par 20 Minutes, l’une des porte-parole a ainsi refusé de commenter cette « histoire interne », regrettant que la presse ne s’intéresse « qu’aux affaires du type Weinstein »plutôt qu’à « la politique pédagogique » du cours Florent ou aux « prix décernés à [ses] étudiants ».

Elle n’exclut pas de porter plainte

« C’est terrible, reprend la jeune comédienne. Non seulement, cette histoire m’a fait du mal. Mais elle fait aussi du tort à l’école et aux autres élèves. Ce professeur a vraiment déconné. »

Si elle ne l’a pas encore fait aujourd’hui, elle n’exclut pas de porter plainte contre lui. « Cela a été très dur mais j’en ai parlé à mon père, conclut-elle. C’est lui qui m’a fait comprendre qu’il ne fallait pas laisser passer ce genre de comportement abject. »

>> Etats-Unis: Weinstein inculpé d'agressions sexuelles

>> Pédagogie: A Montpellier, les élèves du cours Florent font parler d'eux

>> #MeToo: Comment aider un proche victime d'agression sexuelle