Baccalauréat: Les copies rédigées en breton ne seront pas évaluées

EDUCATION Plusieurs dizaines d’élèves sont concernés par cette sanction...

J.G. avec AFP

— 

Illustration d'un tableau d'école en breton. Ici à Rennes.
Illustration d'un tableau d'école en breton. Ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Mauvaise nouvelle pour les collégiens et lycéens de Diwan qui avaient osé passer les épreuves de mathématiques et de sciences en breton. Le rectorat de Rennes a indiqué mardi que ces copies ne seront pas évaluées. « L’évaluation prend en compte seulement les parties rédigées en français », a indiqué le rectorat.

Quinze élèves de terminale du lycée Diwan de Carhaix avaient passé l'épreuve de mathématiques en breton le 22 juin. « Il y a des enseignants qui auraient pu corriger leurs copies, mais la consigne leur a été donnée de ne pas tenir compte des parties rédigées en breton », a regretté Loeiz Donal, directeur de l’établissement, rappelant que les élèves basques de terminale ont depuis 2012 le droit de passer l’épreuve de mathématiques en basque.

Certaines matières autorisées en breton

« Cela fait deux ans qu’on demande au rectorat l’autorisation de passer les maths en breton et qu’on nous la refuse », a estimé Ismaël Morvan, l’un de ces quinze lycéens. « Tout notre programme scolaire est en breton ce n’est pas logique de ne pas pouvoir passer les épreuves en breton », a-t-il ajouté.

Entre 60 et 80 élèves de troisième ont quant à eux passé les épreuves de sciences du brevet en breton, selon le directeur du collège Diwan de Quimper Erwan Ar Berr. Au bac, seules les épreuves d’histoire et de géographie peuvent être passées en breton. Tandis qu’au brevet, toutes les épreuves peuvent être passées en breton, sauf celle de sciences.