C’est l’heure du BIM: Enfants miraculés en Thaïlande, Merkel sauvée et la Belgique a eu chaud

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)…

P.B.

— 

Les sauveteurs progressent dans la grotte où sont coincés 12 enfants en Thaïlande.
Les sauveteurs progressent dans la grotte où sont coincés 12 enfants en Thaïlande. — Handout / Royal Thai Navy / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Thaïlande : les enfants et leur entraîneur retrouvés sains et saufs dans la grotte

Leurs proches auront retenu leur souffle pendant neuf jours. Les 12 enfants et leur entraîneur de foot pris au piège dans une grotte inondée en Thaïlande ont été retrouvés « sains et saufs », a annoncé ce lundi soir le gouverneur de la province. « Nous les avons retrouvés tous les 13 sains et saufs », a annoncé le gouverneur de la province de Chiang Rai, Narongsak Osottanakorn, au milieu des cris d’enthousiasme des secouristes et des journalistes. Mais l’évacuation ne sera pas immédiate, a précisé le gouverneur. Il faudra soit réussir à pomper toute l’eau, soit apprendre aux enfants à plonger une fois qu’ils auront regagné leurs forces.

Angela Merkel sauve in extremis son gouvernement

Elle peut souffler. Après des semaines de conflit, Angela Merkel a finalement réussi à préserver sa coalition en concluant lundi soir à l’arraché avec son ministre de l’Intérieur rebelle un compromis restreignant fortement la politique migratoire du pays. Le compromis trouvé prévoit l’instauration de « centres de transit » à la frontière entre l’Allemagne et l’Autriche. C’est là qu’y seront installés à l’avenir les demandeurs d’asile arrivant dans le pays mais déjà enregistrés dans un autre Etat européen – c’est-à-dire la quasi-totalité d’entre-eux – en attendant leur expulsion vers le pays d’entrée. A gauche, certains élus dénoncent des « camps d’internement de masse ».

Les « Diables Rouges » reviennent de l’enfer pour défier le Brésil

Sur le fil… La Belgique, prétendant au titre mené 2 à 0, s’est qualifiée face au Japon 3 à 2 pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2018. C’est sur une relance rapide de Courtois que De Bruyne a lancé un contre supersonique, transmis à Meunier qui a immédiatement centré pour Lukaku. Maladroit jusqu’ici, le buteur belge a astucieusement laissé passer le ballon entre ses jambes pour permettre à Chadli d’inscrire le but de la victoire (94e). Et de la délivrance. Les Belges ont eu très chaud. Ils reviennent de l’enfer et sont prêts à défier le Brésil​ !