Les infos immanquables du jour: Soleil, évasion et le traumatisme de la famille de Nordahl Lelandais

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce lundi 2 juillet…

Armelle Le Goff

— 

Il fait beau. Illustration
Il fait beau. Illustration — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Que vous soyez Belgique ou Japon, c’est l’heure des immanquables.

L’article le plus lu du jour : Soleil et fortes chaleurs: Va-t-on vers un été caniculaire?

Il fait chaud, le soleil brille et les orages d’été grondent. Ce lundi, sept départements restent placés en vigilance orange jusqu’à mardi pour un risque d’orages. Et si le mercure est redescendu sur une large façade ouest, les températures restent élevées cette semaine et dépassent les normales saisonnières. La chaleur et le beau temps vont-ils durer tout l’été ? C’est bien parti pour ! Parce que vous vous posez de vraies questions et qu’à 20 Minutes on y répond, c'est par ici. 

L’article le plus partagé du jour : Nordahl Lelandais : «Le traumatisme que j'ai vu chez ces parents, c'est rare», confie l'avocate de la famille de la petite cousine, victime présumée

En se rendant à la gendarmerie au mois de juin, ils ont d’abord pensé que leur convocation avait un lien avec l’affaire Maëlys. Mais ils ont rapidement compris que leur fille était au centre des interrogations des enquêteurs. Ce lundi, à la veille d’une nouvelle audition de Nordahl Lelandais, l’avocate des parents de la petite cousine de l’ancien militaire s’est confiée sur BMFTV.

L’homme est soupçonné d’avoir agressé sexuellement la fillette, âgée de six ans. Sur l’un des téléphones de Nordahl Lelandais, mis en examen pour le meurtre de Maëlys et l’assassinat d’Arthur Noyer, les enquêteurs ont découvert il y a quelques semaines une vidéo pédopornographique. Ce film, qui aurait été tourné une semaine avant la disparition de Maëlys au domicile familial de l’ancien militaire, à Domessin (Savoie), a été montré aux parents de la petite cousine. Un article à lire ici. 

L’article le plus à lire du jour : Prise d'otage, fusils d'assaut, hélicoptère... Le récit de l'évasion (très) bien préparée de Redoine Faïd

Un hélicoptère, un commando armé, équipé et surtout bien renseigné : il n’aura fallu que « quelques minutes » au braqueur récidiviste Redoine Faïd pour se faire une nouvelle fois la belle, dimanche depuis la prison de Réau (Seine-et-Marne). Un récit à lire là.