Nîmes: L'inscription de la ville au patrimoine mondial de l'Unesco a été recalée

PATRIMOINE Les arènes et le Musée de la Romanité n'auront pas suffi...

Nicolas Bonzom

— 

Les arènes romaines de Nîmes, dans le Gard.
Les arènes romaines de Nîmes, dans le Gard. — Superstock / Superstock / Sipa

C’est raté : l'Unesco n’a pas validé l’inscription de la ville de Nîmes au patrimoine mondial. Depuis de longs mois, la capitale du Gard avait pourtant mis en avant ses atouts, les arènes, la Maison carrée, ou récemment, le musée de la Romanité.

Pour la mairie, l’inscription de Nîmes n’est cependant que « différée », « le temps de compléter le dossier présenté et soutenu par l’Etat français. Une procédure fréquente pour une première présentation qui ne remet pas en cause l’issue du dossier. »

La ville « prend acte de la décision »

L’Unesco, « a considérablement renforcé les critères d’évaluations », indique la ville.

La ville de Nîmes note qu’elle « prend acte de cette décision et procédera à l’analyse des conclusions du comité du Patrimoine mondial dans les semaines à venir. »