Nordahl Lelandais: «Le traumatisme que j'ai vu chez ces parents, c'est rare», confie l'avocate de la famille de la petite cousine, victime présumée

ENQUETE A la veille d’une nouvelle audition de l’ancien maître-chien, l’avocate des parents de la petite-cousine de Nordahl Lelandais, nouvelle victime présumée, s’est livrée à BFM TV ce lundi…

Elisa Frisullo

— 

Les parents de la fillette ont été convoqués en juin par les enquêteurs. Illustration.
Les parents de la fillette ont été convoqués en juin par les enquêteurs. Illustration. — F. Lodi / Sipa
  • L’ancien militaire de 35 ans est soupçonné d’avoir agressé sexuellement sa petite-cousine de 6 ans.
  • A la veille d’une nouvelle audition à Grenoble, l’avocate des parents de cette enfant s’est confiée ce lundi sur cette nouvelle affaire.

En se rendant à la gendarmerie au mois de juin, ils ont d'abord pensé que leur convocation avait un lien avec l’affaire Maëlys. Mais ils ont rapidement compris que leur fille était au centre des interrogations des enquêteurs. Ce lundi, à la veille d’une nouvelle audition de Nordahl Lelandais, l’avocate des parents de la petite-cousine de l’ancien militaire s’est confiée sur BMFTV.

L’homme est soupçonné d’avoir agressé sexuellement la fillette, âgée de six ans. Sur l’un des téléphones de Nordahl Lelandais, mis en examen pour le meurtre de Maëlys et l’assassinat d’Arthur Noyer, les enquêteurs ont découvert il y a quelques semaines une vidéo pédopornographique. Ce film, qui aurait été tourné une semaine avant la disparition de Maëlys au domicile familial de l’ancien militaire, à Domessin (Savoie), a été montré aux parents de la petite-cousine.

La famille séjournait à Domessin

« Ce qu’ils ont vu sur cette vidéo, c’est une main, un bras, qui écartent la culotte d’une petite fille endormie, qui a été identifiée par la suite comme leur fille par les enquêteurs », explique leur avocate, Caroline Rémond. Au moment où la vidéo a été enregistrée, la famille, originaire du sud de la France, séjournait en Savoie, chez les parents de Nordahl Lelandais, ajoute BFM TV.

« La douleur, le traumatisme que j’ai vu chez ces parents, c’est rare », ajoute l’avocate, expliquant qu'à aucun moment ces clients n’ont remarqué chez l’ancien militaire de 35 ans « un comportement pouvant expliquer ce qui est arrivé ».

Mardi, Nordahl Lelandais devrait être confronté à cette vidéo lors de son audition par les juges de Grenoble. Pour la première fois, l’avocat de la famille de Maëlys, Fabien Rajon, sera présent et pourra prendre part à l’interrogatoire du suspect, toujours détenu dans une unité psychiatrique dépendant de la prison de Lyon-Corbas.

>> A lire aussi : Soupçons d'agression sexuelle, le domicile de Nordahl Lelandais perquisitionné en sa présence