VIDEO. Limitation de vitesse à 80 km/h, prix du tabac, tarifs du gaz... Tout ce qui change au 1er juillet

CONSOMMATION Tour d'horizon des nouveautés pour ce 1er juillet qui risquent d'alourdir votre portefeuille...

O. G.

— 

Lille, le 13 janvier 2014. Illustration sur la vente de tabac et de cigarettes dans un bureau de tabac du quartier de Wazemmes.
Lille, le 13 janvier 2014. Illustration sur la vente de tabac et de cigarettes dans un bureau de tabac du quartier de Wazemmes. — M.Libert/20 Minutes

« Pour le dire de façon peut-être un peu triviale, l’objectif, ça n’est pas d’emmerder le monde. L’objectif, c’est de faire en sorte qu’il y ait moins de morts et moins de blessés graves », a expliqué Edouard Philippe, lors d’un déplacement dans un centre de formation des pompiers à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ce vendredi.

Une énième tentative d’expliquer l'impopulaire baisse de vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur 40% du réseau routier français. Voilà sans doute la nouveauté de ce 1er juillet dont vous avez le plus entendu parler. Mais il y en a d’autres…

Routes secondaires à 80 km/h

A partir de ce dimanche donc, il va falloir lever le pied de l’accélérateur… du moins sur les routes secondaires de France. En effet, la mesure très polémique de limitation de vitesse qui passe ce 1er juillet de 90 km/h à 80 km/h va toucher l’intégralité des 400.000 km de routes nationales et départementales à double sens sans séparateur central.

Publié dimanche dernier après des mois de controverse, un décret d’application a officialisé l’échéance du 1er juillet qui avait été fixée début janvier dans le cadre d’un plan gouvernemental visant à réduire le nombre de tués sur les routes. Ces derniers mois, l’association 40 millions d’automobilistes et la Fédération française des motards en colère (FFMC) avaient multiplié les manifestations pour dénoncer un « passage en force » de l’exécutif.

Prix du tabac en hausse. Progressivement mais sûrement, le prix du tabac poursuit sa flambée. Avec en ligne de mire, un paquet de cigarettes à 10 euros en 2020. Ce 1er juillet, ce sont les prix des paquets les moins chers qui vont alourdir le portefeuille des fumeurs. En effet, certaines marques qui avaient maintenu leur prix à 7,50 euros passeront à 7,70 ou 7,80 euros le paquet. Globalement, le prix moyen du paquet de 20 cigarettes reste stable à 7,90 euros. Désormais, après cette troisième hausse de l’année, les prix des paquets varient entre 7,60 et 9,30 euros. Selon le décret du 7 juin, il vous faudra débourser 30 centimes de plus par paquet pour griller des Benson and Hedges Original Red et 10 centimes pour des Winston Connect Blue.

 

Flambée des tarifs du gaz. L'addition promet d'être salée.  Les tarifs réglementés de vente du gaz appliqués par Engie à moins de 5 millions de clients vont augmenter de 7,45% en moyenne au 1er juillet, reflétant une hausse des cours sur les marchés, a annoncé vendredi le gouvernement.La commission de régulation de l'énergie (CRE) avait évoqué une possible progression de 6,5% au 1er juillet. Mais la hausse est finalement plus importante car les cours ont continué à progresser depuis. Les tarifs réglementés du gaz sont amenés à prochainement disparaître en France. En juillet 2017, le Conseil d'Etat a jugé les tarifs réglementés contraires au droit européen, imposant donc à l'Etat de les supprimer. Le gouvernement envisage une fin progressive, avec leur extinction à l'horizon 2023 pour tous les particuliers.

Meilleure protection pour les touristes. Voilà une nouveauté qui pourrait réjouir les vacanciers qui n’ont pas encore prévu leurs vacances d’été. A partir du 1er juillet, les opérateurs de vente de voyages et séjours forfaitaires sont tenus de mieux informer leurs clients Comment ?  L’arrêté du 1er mars exige que ces opérateurs explicitent les conditions précises : si le logement, les repas et les excursions sont compris, dans quelle langue sera accueilli le touriste et si le séjour est adapté aux personnes à mobilité réduite… Pour éviter les mauvaises surprises après le dernier clic, le prix total devra inclure les taxes, redevances ou autres coûts supplémentaires, ou, quand ceux-ci ne peuvent être raisonnablement calculés avant la conclusion du contrat, une indication du type de coûts additionnels que le voyageur peut encore avoir à supporter.

Les allocations chômage revalorisées. + 0,7 % au 1er juillet pour les allocations chômage.  L’allocation minimale passe ainsi à 29,06 euros par jour, contre 28,86 actuellement. Cette revalorisation concerne près de 94 % des demandeurs d’emplois indemnisés par l’assurance chômage au 1er juillet 2018, soit environ 2,5 millions de personnes.

Cette hausse des allocations chômage a été votée lors d’un conseil d’administration de l’Unédic (gestionnaire du régime d’assurance-chômage) qui s’est tenu ce vendredi. Les syndicats qui demandaient des augmentations plus fortes se sont abstenus, ont indiqué la CFDT, FO et la CGT qui est en « désaccord » avec cette « revalorisation minimale ».

Limitation à 80 km/h: «Cela n’empêchera personne de doubler les camions ou les tracteurs comme des idiots»