Marseille: Les parents d'élèves dénoncent l'état lamentable d'une école des quartiers Nord

ECOLE Un parent dénonce l’état de délabrement très avancé de l’école de ses enfants, dans les quartiers Nord de Marseille…

A.M.

— 

L'école de la Viste, à Marseille.
L'école de la Viste, à Marseille. — Sébastien Délogu

« Non, nous ne sommes pas dans un bâtiment désaffecté ! Nous sommes dans l’école de mes enfants. » Un parent d’élève scolarisé dans à la Viste, dans les quartiers Nord de Marseille, crie sa colère sur l’état de l' école de ses deux enfants.

L'école de la Viste, à Marseille.
L'école de la Viste, à Marseille. - Sébastien Délogu

« Il n’y a pas de vraie clôture, le grillage actuel est en gruyère réparé par du bolduc par le personnel éducatif, il n’y a pas de PRÉAU. La cour de récréation est totalement déformée, les jeux de la cour sont cassés et très vieux, les fenêtres ne s’ouvrent plus, condamnées par la régie de Marseille. Il y a des classes sans point d’eau, deux classes sont sans faux plafond, les portes de sécurité ne sont aux normes, aucun interphone et l’école est une vraie passoire on y rentre comme on veut car il y a des trous dans le grillage », décrit Sébastien Delogu. Et selon lui, la situation dure ainsi depuis plusieurs années.

« Exagération des parents »

Danielle Casanova, ajointe LR en charge de l’éducation explique que l’école sera prochainement détruite. « Cette école doit faire l’objet d’une restructuration dans le cadre du programme Anru, de rénovation des quartiers, qui est prévu depuis cinq ans », annonce l’élue. Pour elle, il serait inopportun de réaliser des travaux alors que l’école doit être détruite.

L'école de la Viste, à Marseille.
L'école de la Viste, à Marseille. - Sébastien Délogu

« La commission de sécurité n’avait rien remarqué, mais évidemment nous ne sommes pas satisfaits de l’état de cette école », explique Danielle Casanova. Mais elle tempère néanmoins les propos des parents d’élèves « il y a une certaine exagération de leur part. » Sébastien Delogu ne demande à l’élue que de venir visiter. « Qu’elle visite le gymnase et on verra si elle est prête à y mettre des enfants à l’intérieur tellement il est insalubre », souhaite-t-il.

>> A lire aussi : Marseille: 50.000 repas scolaires cuisinés plusieurs jours à l'avance dans une seule cuisine

>> A lire aussi : Rennes: 250 enfants évacués d'une école à cause d'une fuite de gaz