Haute-Garonne: Péage gratuit et coupures d’électricité, les salariés d’Enedis mobilisés

ENERGIE En grève depuis plusieurs jours, des salariés d’Enedis dénoncent les suppressions de postes et l’externalisation de certaines tâches au privé. Ils se mobilisent sur des sites de la Haute-Garonne…

B.C.

— 

Depuis le 14 juin, des salariés d'Enedis bloquent des sites en Haute-Garonne pour la défense d'un service public de l'énergie.
Depuis le 14 juin, des salariés d'Enedis bloquent des sites en Haute-Garonne pour la défense d'un service public de l'énergie. — DR

« Oui à un service public, non à l’augmentation de ma facture de gaz et d’électricité.» C’est l’intitulé du tract distribué ce jeudi matin par des militants de la CGT, salariés d’Enedis, à la sortie Eurocentre, sur l’A62, où ils ont mené une opération « péage gratuit ».

De nombreux salariés de l'entreprise d'énergie sont en grève depuis plusieurs jours et en Occitanie huit sites de l’entreprise sont bloqués, notamment ceux de Muret ou Castelnau-d’Estrétefonds. Ce mouvement s’inscrit dans le cadre de la défense de leur statut, du refus de l’externalisation de certaines taches.

Coupures mercredi soir

« Il y a aussi 2.500 suppressions de postes en France dont 200 sur l’ancienne région Midi-Pyrénées. On assiste à une externalisation de l’activité, notamment de l’astreinte », critique Vanessa Couly, de la CGT Mines-Energie. Pour montrer la désorganisation des services, des actions ont été menées mercredi soir sur le réseau, plongeant plusieurs milliers de personnes dans le noir.

La direction d’Enedis ne souhaite pas communiquer sur le mouvement mais indique qu'elle « continue à assurer ses missions et les rendez-vous pris ».