Lyon: Condamné à de la prison ferme pour des jets de projectiles sur la police

JUSTICE Lundi soir, cet habitant de Vénissieux, avait pris pour cible des policiers en compagnie d'autres jeunes après l'interpellation d'un garçon du quartier ...

E.F.

— 

Le palais de justice de Lyon Illustration.
Le palais de justice de Lyon Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

Il n’a pas arrangé son cas en niant les faits. Mercredi, un jeune homme de 18 ans a été condamné à neuf mois de prison, dont six avec sursis, à Lyon, pour avoir pris pour cible les forces de l’ordre lundi soir à Vénissieux après l’interpellation d’un Vénissian de 20 ans, a-t-on appris auprès de la police ce jeudi.

Vers 19h30 ce 25 juin, ce dernier, passager d’un scooter, avait été arrêté après un délit de fuite. Le conducteur du deux-roues, toujours en fuite, avait refusé les injonctions des policiers qui procédaient à un contrôle routier et avait pris la fuite, rue du 8 mai 1945.

Des piétons légèrement blessés

Dans la course, trois piétons avaient été percutés, dont une femme enceinte, et légèrement blessés. Suite à l’interpellation du passager du scooter, les policiers avaient été pris pour cible par des jeunes du quartier et avaient essuyé des jets de projectiles. Deux jeunes, âgés de 15 ans et 18 ans, avaient alors été interpellés.

Le garçon de 20 ans, laissé libre, devra s’expliquer devant la justice en novembre. Le jeune émeutier de 18 ans, qui a nié les faits au cours de sa garde à vue, a été écroué mercredi à l’issue de son procès en comparution immédiate, ajoute la police. Le mineur a également été laissé libre. Une information judiciaire a été ouverte à son encontre.