Albi: La maire reçoit une lettre anonyme de menace de mort, un militant écologiste en garde à vue

BRUIT ET FUREUR Le circuit automobile d’Albi et le bruit qu’il génère sont au cœur d’une affaire de menace de mort anonyme contre la maire de la préfecture du Tarn…

N.S.

— 

Le bruit que génère le circuit automobile d'Albi suscite de vives tensions dans la préfecture du Tarn. Illustration.
Le bruit que génère le circuit automobile d'Albi suscite de vives tensions dans la préfecture du Tarn. Illustration. — F. Lancelot / Sipa

C’est une lettre anonyme de menaces de mort qui se trouve au cœur de l’enquête. La maire d’Albi Stéphanie Guiraud-Chaumeil a reçu ce message dans lequel sont évoqués le circuit automobile de la ville et le bruit qu'il génère. Le site de l’hebdomadaire Le Tarn Libre a indiqué lundi qu’un militant écologiste avait été placé en garde à vue pendant plus de sept heures vendredi, avant d’être laissé libre.

Il s’agit d’un membre du Collectif riverains autodrome Albi- Le Séquestre consternés (CRAAC 81) qui dénonce les nuisances sonores qui affecteraient selon l’association « 6.000 habitants dans un rayon de 1 000 mètres » autour du circuit. Cet homme a démenti être l’auteur de la missive.

Convoqué le 12 juillet

Il est également membre du groupe « Albi Vert Demain », lié à Europe Ecologie - Les Verts, qui a dénoncé cette garde à vue dans un communiqué, affirmant que ce militant « ne fait que défendre ses droits en tant que victime d’une nuisance sonore permanente ». Selon Le Tarn Libre, le militant devrait être de nouveau convoqué devant la justice le 12 juillet.

>> A lire aussi : Aveyron: Ils volent une voiture… en panne, la bourde les conduit en prison