Fête de la musique: La photo du couple Macron entouré de danseurs fait réagir l'opposition

FETE DE LA MUSIQUE L'Elysée avait invité de nombreux artistes pour une soirée électro à l’occasion de la Fête de la musique...

L.Br.

— 

Emmanuel Macron lors de la Fête de la musique, le 21 juin à l'Elysée.
Emmanuel Macron lors de la Fête de la musique, le 21 juin à l'Elysée. — Christophe Petit Tesson / POOL / AFP

C’était la fête à l’Elysée jeudi soir. Le palais présidentiel avait invité de nombreux artistes pour une soirée électro à l’occasion de la Fête de la musique. Le président et sa femme en ont profité pour poser avec des danseurs, mais la photo a choqué dans les rangs de l’opposition.

Partagée par le directeur de cabinet de Brigitte Macron, la photo est quelque peu insolite. Entouré de danseurs de la soirée électro de l’Elysée, Emmanuel Macron ne semble pas très à l’aise mais prend la pose quand même, assis dans un bureau. A l’inverse, sa femme, tout sourire, prend plaisir à poser. L’ambiance est détendue : un des danseurs a même passé son bras autour de l’épouse du président.

A post shared by Pierre Olivier Costa (@poc17) on

Ils étaient 1.500 curieux à s’être rendus à l’Elysée pour célébrer la Fête de la musique, une grande première dans l’histoire de ce lieu si protocolaire. Emmanuel Macron a choisi d’ouvrir le palais au grand public en accueillant des artistes branchés de la scène électro française.

« Tu m’appelles Monsieur le Président ou Monsieur »

Sur les platines installées en haut des marches où le chef de l’Etat accueille généralement ses homologues étrangers, à partir de 20 heures sont venus mixer Chloé, Cezaire, Kiddy Smile, avant Kavinsky et Busy P, stars de la « French Touch » musicale. Ces danseurs et danseuses entouraient l’estrade

Si l’image inattendue a suscité de nombreuses réactions amusées sur les réseaux sociaux, elle a choqué dans les rangs de l’opposition. « Tu m’appelles Monsieur le Président ou Monsieur », a twitté Valérie Boyer, députée LR des Bouches-du-Rhône.

« Emmanuel Macron appelle au respect de la fonction présidentielle et #EnMêmeTemps, il l’abaisse en organisant une jet set (sic) à l’Elysée avec DJ Kiddy Smile portant un T-shirt où était écrit "Fils d’immigré, noir et pédé" », s’est-elle expliquée ensuite, faisant référence au message politique partagé par l’un des artistes présents ce soir-là.

« Un nouveau De Gaulle »

« Emmanuel Macron ne supportait pas qu’on l’appelle "Manu" - à raison - par égard pour la fonction présidentielle mais que dire de cette sinistre mascarade à l’Elysée aujourd’hui ? », a posté Franck Allisio, vice-président du groupe Rassemblement National en Provence-Alpes-Côte d’Azur, en référence à la leçon donnée par le président à un jeune collégien plus tôt dans la semaine.

« A tous ceux qui voient en Emmanuel Macron un nouveau de Gaulle », a posté Julien Aubert, député Les Républicains du Vaucluse.

A Matignon, pour ne pas être en reste, Edouard Philippe avait également décidé d’ouvrir la cour de son hôtel particulier au public, mais pour un concert de musique classique.