Bretagne: Un salarié de Carrefour licencié pour une sombre histoire de godemiché

SOCIAL Ses collègues vont manifester samedi pour demander sa réintégration...

J.G.

— 

Un hypermarché Carrefour (Illustration).
Un hypermarché Carrefour (Illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Un employé du magasin Carrefour de Langueux (Côtes-d’Armor) une lettre de notification de licenciement pour faute lourde. Le motif du licenciement est pour le moins surprenant. La direction lui reproche en effet d’avoir déposé un emballage de godemiché sur la voiture du directeur le 31 mars lors d’un mouvement de grève national des salariés de Carrefour, précise Ouest-France. Un petit mot accompagnait l’emballage avec l’inscription « Cadeau des syndicats ».

Dans la lettre de licenciement, le directeur aurait évoqué le fait que « sa dignité aurait été bafouée par ce geste qualifié de choquant et d’ignoble », indique une déléguée de la CGT citée par le quotidien. Pour protester contre ce licenciement et demander la réintégration de leur collègue, le syndicat appelle les salariés à débrayer toute la journée de samedi.