Adolescente en état végétatif: Débranchée malgré l'opposition de ses parents, Inès, 14 ans, est décédée

ARRET DES SOINS Dans le coma depuis un an, Inès, une adolescente de 14 ans, est décédée ce jeudi au lendemain de l'arrêt des soins après l'épuisement de tous les recours par ses parents à Nancy...

B.P.

— 

Atteinte d'une maladie et victime d'un arrêt cardiaque, l'adolescente de 14 ans est dans le coma depuis un an à Nancy. Illustration
Atteinte d'une maladie et victime d'un arrêt cardiaque, l'adolescente de 14 ans est dans le coma depuis un an à Nancy. Illustration — C. Allain / 20 Minutes

Jusqu’au bout, ses parents ont été présents et opposés. Mais, comme le rapporte L'Est Républicain ce jeudi matin, Inès, leur fille de 14 ans dans le coma depuis un an, a vu son assistance respiratoire débranchée à l’hôpital de Nancy mercredi après-midi. Dans un contexte tendu car la police a même été appelée pour rétablir le calme.

Atteinte d’une maladie neuromusculaire (la myasthénie auto-immune) et victime d’une crise cardiaque en juin 2017, l’adolescente habitant le Pays Haut (Meurthe-et-Moselle) a été considérée en état végétatif « persistant » par des spécialistes. Les médecins avaient alors préconisé un arrêt des soins dont ses parents n’ont jamais voulu entendre parler.

Trois juridictions sollicitées, tous les recours épuisés

Mais, au cours des derniers mois, les trois juridictions sollicitées par ces derniers ont conforté les médecins nancéens dans leur volonté d’arrêter les soins. Après le tribunal administratif puis le Conseil d’État, la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg a, à son tour, jugé conforme cette décision en début d’année.

Cette semaine encore, un autre avocat a été sollicité par les parents, mais il n’a fait que repousser l’échéance d’une journée. Moins de 24 heures plus tard, l’arrêt du respirateur a finalement entraîné le décès de la jeune fille en état végétatif ce jeudi aux alentours de midi, comme le rapporte de nouveau L'Est Républicain mais aussi l'AFP.