Creuse: Le département va faire la grève des panneaux pour le passage à 80 km/h

CIRCULATION Le département «ne mettra aucun moyen en œuvre, ni financier, ni technique, ni humain»…

C.C. avec AFP

— 

Le département de la Creuse ne changera pas ses panneaux malgré le passage à 80 km/h.
Le département de la Creuse ne changera pas ses panneaux malgré le passage à 80 km/h. — Sébastien Bozon / AFP

Le conseil départemental de la Creuse, opposé à la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en vigueur le 1er juillet, a fait savoir ce mercredi qu’il ne ferait rien pour changer les panneaux de signalisation et laisserait l’opération entièrement à la charge de l’Etat.

La présidente du département, Valérie Simonet (Les Républicains), considère en effet que la réforme « va contribuer à l’enclavement du département » et refuse de participer à l’installation de panneaux. « En l’absence de concertation, que l’Etat se débrouille », a-t-elle ainsi lancé au micro de France Bleu Creuse.

L’État devra se débrouiller tout seul

Interrogé par l’AFP, le service de communication a confirmé mercredi que le conseil départemental « ne s’opposera pas à la mise en œuvre (de la limitation) par les services de l’Etat » mais « ne mettra aucun moyen en œuvre, ni financier, ni technique, ni humain » pour le passage à 80km/h.

>> A lire aussi : 80 km/h : Des députés de droite déposent un recours en annulation

>> A lire aussi : Sécurité routière: Le nombre de morts en métropole a baissé de 8,4% en mai

>> A lire aussi : Limitation de vitesse à 80 km/h: Edouard Philippe a signé le décret