CP à 12 élèves en éducation prioritaire: Parents, enseignants, vous avez testé la mesure, qu'en pensez-vous?

VOUS TEMOIGNEZ Le principal syndicat du primaire, le SNUipp publiera ce lundi une étude sur le sujet, en attendant «20 Minutes» donne la parole à ses lecteurs concernés par le dispositif…

Delphine Bancaud

— 

Jean-Michel Blanquer dans une classe de CP dédoublée à Toulouse en novembre 2017.
Jean-Michel Blanquer dans une classe de CP dédoublée à Toulouse en novembre 2017. — REMY GABALDA / AFP

C’est l’une des mesures phares du ministre de l’Education nationale : dédoubler les classes de CP et de CE1 en éducation prioritaire  pour donner aux élèves des bases solides. A l’occasion de la sortie d’une étude sur le dispositif par le principal syndicat des enseignants du primaire, le SNUipp-FSU, ce lundi, 20 Minutes souhaite recueillir l’avis des principaux intéressés.

Vous êtes parent d’un élève de REP+ et votre enfant a pu faire son CP dans une classe de 12 élèves, quel bilan en tirez-vous ? Votre enfant sait-il lire ? Est-il à l’aise avec les chiffres ? A-t-il fait de gros progrès en expression orale ? Est-il plus avancé que son frère ou sa sœur après une année de CP ? A-t-il plus de plaisir d’aller à l’école ? Avez-vous eu l’impression que son enseignant le prenait davantage en compte cette année que s’il avait été dans une classe à effectif normal ?

Vous êtes enseignant dans une classe de CP dédoublé, quelles conclusions tirez-vous de cette expérience ? Votre classe comporte-t-elle 100 % de lecteurs, l’objectif fixé par le ministre ? Avez-vous pu personnaliser davantage votre approche pédagogique ? Les enfants ont-ils l’air plus sereins que ceux que vous aviez l’an dernier ? Quelles sont les limites du dispositif selon vous ?

Vous pouvez nous répondre ci-dessous dans les commentaires ou à contribution@20minutes.fr. Les commentaires les plus argumentés seront sélectionnés pour un article.