Enfants de migrants: Bono demande aux élus de mettre fin à la séparation des familles

ÉTATS-UNIS « Ils disent qu’ils veulent trouver une solution mais ça doit tout simplement s’arrêter », a déclaré le chanteur…

20 Minutes avec agences

— 

Bono, le 12 avril 2016, à Washington.
Bono, le 12 avril 2016, à Washington. — MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Bono vient de se joindre au concert de protestations de célébrités. Lui non plus ne supporte pas le sort des enfants de migrants, séparés de leur famille sur le territoire américain – une conséquence de la politique de Donald Trump.

Le chanteur irlandais a exhorté ce mardi les élus du Congrès américain à pousser le président à abandonner sa politique, « complètement contraire aux valeurs américaines ». Plus de 2.300 enfants ont été séparés de leurs parents après avoir traversé illégalement la frontière américano-mexicaine.

Une politique très critiquée

Le leader du groupe U2 s’est rendu au Capitole pour évoquer avec des parlementaires républicains et démocrates la situation. « Ils disent qu’ils veulent trouver une solution mais ça doit tout simplement s’arrêter », a expliqué Bono.

Trump est sous le feu de nombreuses critiques, y compris dans son propre camp, pour sa politique de « tolérance zéro » sur l’immigration. Il a notamment décidé de poursuivre systématiquement au pénal toute personne majeure passant illégalement la frontière. Exclus de cette procédure, les mineurs sont envoyés dans des centres d’hébergement et donc séparés de leurs parents.

>> A lire aussi : Une journaliste star fond en larmes en direct à la télévision

>> A lire aussi : Laura Bush s’indigne du traitement des enfants d’immigrés illégaux mexicains