VIDEO. Paris: Une Fête de la musique sous sécurité renforcée

SECURITE Cette année, les concerts et autres animations se termineront à minuit et demie, indique la préfecture de police de Paris…

C.Po.

— 

La fête de la musique sous haute surveillance.
La fête de la musique sous haute surveillance. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP
  • La circulation est interdite dans le Marais entre 18 heures et deux heures du matin. 
  • Les effectifs déployés «seront en permanence en capacité d’intervenir sur l’ensemble de l’agglomération parisienne», assure la préfecture.

Pour les Parisiens et les touristes de passage dans la capitale, c’est la perspective d’une soirée de festivités. Electro dans la cour de l’Elysée, grand concert en plein air sur la pelouse du parc de la Villette ou groupes de passionnés à tous les coins de rue… Cette année encore, la 37e édition de la Fête de la musique devrait répondre aux goûts et aux attentes de chacun. Mais dans un contexte où le risque terroriste reste majeur - la dernière attaque, au couteau, a été perpétrée il y a à peine plus d’un mois dans le centre de Paris – cet événement est un casse-tête sécuritaire pour les autorités.

« Un dispositif sensiblement similaire à l’an dernier a été mis en place », assure la préfecture de police, sans toutefois donner le nombre de policiers mobilisés. Lors de la précédente édition, quelque 3.200 policiers et gendarmes supplémentaires avaient été déployés dans la capitale pour assurer la sécurité, tant en termes de menace terroriste que de violences urbaines. A ces effectifs, s’ajoutent les 3.500 militaires de l’opération Sentinelle présents à Paris et dans la petite couronne. Objectif : «   assurer une présence visible et régulière » aux quatre coins de la capitale. La brigade de recherche et d’intervention (BRI) se tiendra également prête à intervenir en cas d’alerte.

Les concerts prendront fin à minuit trente

Nouveauté cette année : les concerts et autres animations se termineront à minuit et demie, précise la préfecture dans un communiqué diffusé mercredi soir. L’an dernier, ils avaient pris fin vers 2 heures du matin. Contactée, la préfecture affirme qu’il s’agit d’une récommandation de la mairie de Paris… qui assure n'avoir jamais formulé de demande en ce sens… Seule certitude, la circulation dans le quartier du Marais sera entièrement interdite entre 18 heures et deux heures du matin et est fortement déconseillée dans le reste de la capitale.

L’an dernier, la Fête de la musique s’était tenue dans un contexte de tension extrême. Deux jours auparavant, un homme a percuté avec sa voiture remplie de bonbonnes de gaz une fourgonnette de gendarmerie sur les Champs-Elysées. Fiché S., le suspect était décédé sans faire de victime mais un important arsenal a été découvert dans son véhicule. Le lendemain, la tension était montée d’un cran avec l’interpellation par les services de renseignement intérieur d’un mineur de 13 ans, originaire de Vitry-sur-Seine . L’adolescent radicalisé a été arrêté en pleine rue avec un couteau après avoir annoncé sur la messagerie cryptée Telegram son intention d’attaquer des passants. Il s’agit du plus jeune mineur mis en examen dans un projet d’attentat.