Drôme: Meurtres mystérieux de deux retraités

FAITS DIVERS Le corps d'une veuve de 84 ans a été découvert au rez-de-chaussée, et celui de son ami de 67 ans dans le jardin...

20 Minutes avec AFP

— 

Un gendarme. (Illustration)
Un gendarme. (Illustration) — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

Les corps d'une veuve de 84 ans et de son ami de 67 ans ont été retrouvés mardi dans une maison isolée d'un village de la Drôme, a-t-on appris auprès du parquet qui ne privilégie aucune piste.

C'est la femme de ménage qui a donné l'alerte mardi matin en arrivant dans ce mas isolé de Saint-Marcel-lès-Sauzet, petite commune de 1.200 habitants au nord de Montélimar. Sur place, les gendarmes découvrent alors sous des couvertures le corps de la propriétaire des lieux au rez-de-chaussée, et dans le jardin, celui de son ami.

La thèse d'un homicide suivi d'un suicide est exclue

«La dame a visiblement été tuée violemment», mortellement blessée par une arme «contondante» au visage, a précisé à l'AFP le procureur de Valence, Alex Perrin, confirmant une information de la presse régionale. L'homme également «mortellement blessé», présente des «traces de coups par arme blanche», une arme dont il est impossible de préciser la nature pour l'instant, ajoute-t-il.

Comme les deux corps étaient recouverts, impliquant une intervention humaine, la thèse d'un homicide suivi d'un suicide est exclue. Le procureur a donc ouvert une enquête pour meurtres et confié les investigations à la Section de recherches de Grenoble et au Groupement de gendarmerie de la Drôme.

Est-ce un vol qui a mal tourné ? Un rôdeur ? Pour l'instant, «toutes les hypothèses sont examinées», assure Alex Perrin précisant que des autopsies seront réalisées et qu'un important travail de police scientifique est mené à Saint-Marcel-lès-Sauzet. Fin décembre 2016, un homme de 23 ans avait tué quatre personnes âgées dans la Drôme et le Vaucluse.