Waze et Coyote: Les contrôles de police ne seront bientôt plus visibles sur les GPS communautaires

SECURITE ROUTIERE Le nouveau décret « Harry Potter » entrera en vigueur mi-juillet…

20 Minutes avec agence

— 

Le logo de l'application de navigation "Waze"
Le logo de l'application de navigation "Waze" — LIONEL BONAVENTURE AFP

Avis aux automobilistes friands d’applications GPS communautaires comme Waze ou Coyote. Afin que ses contrôles ne soient plus dévoilés à l’avance, la police pourra bientôt obliger les opérateurs de ces applications à bloquer les alertes envoyées par les automobilistes, rapporte Le Parisien.

Un nouveau décret permettra bientôt aux forces de l’ordre de museler une partie des services de Waze et Coyote lors de contrôles anticriminalité, d’alcoolémie et de drogue. Baptisé « Harry Potter » en référence à la fameuse cape d’invisibilité du sorcier, le décret entrera en vigueur mi-juillet 2018.

Blocage à la demande

Ainsi, les autorités pourront obliger les deux applis GPS à interrompre leurs alertes sur une zone donnée et pour une période précise. L’objectif du gouvernement est de faciliter les contrôles des forces de l’ordre, en particulier envers les automobilistes sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool.

Les conducteurs pourront toujours signaler la présence de la police, mais « l’information ne sera pas répercutée aux autres automobilistes », explique Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière.

>> A lire aussi : VIDEO. Ils suivent leur GPS sur un lac gelé et se retrouvent au fond de l'eau

>> A lire aussi : Quand Waze devient un fléau pour de petites villes américaines