VIDEO. L'ONG franco-mexicaine Paris-Ayotzinapa manifeste contre un exposant du salon Eurosatory

ARMES Ils reprochent au fabricant d’armes allemand Heckler & Koch, présent au parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis) cette semaine, d'avoir vendu illégalement des armes au Mexique...

Paul Blin-Kernivinen

— 

Une association franco-mexicaine manifeste devant le salon Eurosatory.
Une association franco-mexicaine manifeste devant le salon Eurosatory. — Paul Blin Kernivinen

Cette semaine se tenait Eurosatory, le plus grand salon international de défense et de sécurité au parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis). Au total 1.750 exposants venus de 63 pays étaient présents et près de 57.000 visiteurs attendus.

Des manifestants pacifistes

Cet évènement provoque la colère des manifestants pacifistes et plus particulièrement d’une association franco-mexicaine, Paris-Ayotzinapa, qui s’oppose à la présence du fabricant d’armes allemand Heckler & Koch (HK)Un procès a été ouvert contre cette entreprise car elle aurait vendu illégalement des armes au Mexique.

Selon l’ONG une partie de ces armes auraient servi à tuer les 43 étudiants de l’école d’Ayotzinapa qui manifestaient contre le gouvernement dans l’état du Guerrero en 2014. Les manifestants reprochent aussi à Airbus d’avoir vendu des hélicoptères à la marine mexicaine, accusée d’avoir réalisé des exécutions extrajudiciaires.